• logo linkedin
  • logo email
Pays pionnier, le Maroc concrétise son ambition d’institutionnaliser la « Budgétisation sensible au genre », approche transversale et multisectorielle pour lutter contre les inégalités entre les sexes. Une initiative ambitieuse soutenue par l’AFD et l'Union européenne.
Contexto

Le Maroc s’est engagé depuis 2002 dans l’institutionnalisation de l’approche genre en faisant notamment de l’égalité entre les sexes l’un des piliers de sa constitution. Le pays va aujourd’hui plus loin, en déployant une démarche innovante de Budgétisation sensible au genre (BSG), dont l’un des enjeux est de favoriser l’égalité d’accès des femmes et des hommes aux ressources et aux services publics.

Un budget ne tenant pas compte du genre accroît les inégalités car il traite de manière identique les femmes et les hommes. Un budget sensible au genre conduit plutôt à s’interroger sur l’impact que peut avoir chaque opération budgétaire sur l’un ou l’autre sexe.

La BSG ne signifie pas des budgets distincts en fonction du genre, ni l’accroissement des ressources destinées aux femmes. Elle implique en revanche d’adapter le budget existant pour que les besoins spécifiques des femmes et des hommes soient mieux pris en compte.

Descripción

L’AFD soutient la démarche ambitieuse du Maroc en finançant un prêt de politique publique afin que la BSG devienne un véritable outil de pilotage de l’action publique marocaine, ciblée sur la réduction effective des inégalités de genre. En parallèle, l’AFD déploie un programme de renforcement des capacités pour accompagner l’appropriation de la BSG et sa bonne application par tous les ministères.

Cet appui s’inscrit dans la continuité de nombreuses interventions sectorielles menées à ce jour au Maroc et a été conçu en coordination avec l’Union européenne et ONU-Femmes, qui accompagnent le pays sur le genre depuis le début des années 2000.

Par ailleurs, l’AFD fédère autour ce projet des acteurs publics français investis et convaincus par la problématique, au premier rang desquels le secrétariat d’État chargé de l’Égalité femmes-hommes et Expertise France.

Impactos

Ce projet s’inscrit pleinement dans l’atteinte de l’ODD 5, en visant la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes au Maroc. Par la meilleure prise en compte des besoins différenciés des femmes et des hommes dans la programmation budgétaire de l’ensemble des politiques sectorielles, il contribue aussi à une gestion plus efficace des finances publiques, à une transparence budgétaire renforcée et à une redevabilité accrue des pouvoirs publics.

Via la BSG, ce projet concourt donc à la fois à consolider l’équité de la société marocaine tout en renforçant la confiance des citoyens et citoyennes dans les institutions publiques.

01/01/2019
Fecha de inicio del proyecto
4 ans
Periodo de financiación
Tipo de financiamiento
100 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Royaume du Maroc
Beneficiarios
Cofinanciadores

El contenido de esta hoja de proyecto es responsabilidad exclusiva de AFD y no refleja necesariamente los puntos de vista de la Union Europea