• logo linkedin
  • logo email
L’accès des Nigériens au crédit et à l’épargne est très limité. L’AFD oeuvre à la consolidation du secteur de la microfinance en aidant ses acteurs à renforcer les capacités de leur personnel et à améliorer leurs procédures.
Contexto

Seulement 7 % des Nigériens ont accès au secteur bancaire formel. Les institutions de microfinance représentent souvent la seule possibilité d’accès au crédit et à l’épargne, et sont un moyen de stabiliser les revenus des populations les plus vulnérables et de faciliter l’intégration du secteur informel à l’économie du pays. Malgré un récent processus de professionnalisation, la microfinance nigérienne reste fragile. Les institutions de microfinance sont pour la plupart de taille modeste et très peu implantées en milieu rural.

Les structures qui encadrent le réseau sont elles aussi insuffisamment développées : l’Agence de régulation du secteur de la microfinance (ARSM) et l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (APSFD), qui rassemble les 37 systèmes financiers décentralisés du Niger, manquent de moyens.

Descripción

Le projet constitue un appui global aux acteurs du secteur :

  • Pour faciliter sa supervision, l’ARSM bénéficiera de ressources humaines additionnelles, de formations visant à améliorer les processus de travail, leur concertation et la communication de l’institution, d’un audit des procédures et outils en vue de leur optimisation et d’équipements informatiques et bureautiques supplémentaires.
  •  L’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés et les institutions de microfinance bénéficieront d’appuis et de formations à leurs personnels en vue de proposer des services facturés, des formations annuelles et une communication améliorée à leurs membres. Plusieurs d’entre eux seront sélectionnés pour bénéficier d’une aide spécifique, comprenant des formations et l’accompagnement dans un processus de standardisation des normes, notamment grâce à l’acquisition d’un logiciel de gestion conforme au nouveau référentiel comptable.
Impactos

Les impacts de ce projet sont triples :

  • économique, grâce à une confiance accrue de la population envers la microfinance, l’augmentation de la bancarisation et un accès facilité à l’investissement pour le secteur privé ;
  • social, par la sécurisation de l’épargne des ménages ;
  • et institutionnel, grâce au renforcement des acteurs de la microfinance, l’amélioration de leur coordination et la réduction de l’exclusion bancaire selon la stratégie initiée par l’État.
     
01/09/2016
Fecha de inicio del proyecto
4 ans
Periodo de financiación
Niger
Lugar
Tipo de financiamiento
2 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés
Agence de régulation du secteur de la microfinance
Beneficiarios