• logo linkedin
  • logo email
manille afd déchets ménagers
L’AFD et le Syctom, l’agence métropolitaine de traitement des déchets ménagers d'Île-de-France, ont signé le 21 juillet une convention de subvention pour un projet visant à améliorer la gestion des déchets ménagers d’une partie du territoire de la ville de Pasay, aux Philippines. L’objectif ? Contribuer à l’amélioration de la qualité des eaux de la Pasig River.

La métropole de Manille, aux Philippines, produit environ 6 700 tonnes de déchets ménagers par jour. Faute d’un système de collecte efficace pour les 17 millions d’habitants que compte la capitale, 17 % de ces déchets sont abandonnés directement dans les rues et, pour certains, jetés dans les cours d’eaux qui alimentent la rivière. 

Un projet pilote pour une gestion durable des déchets 

Pour faire face à ce déversement, un projet pilote va être mis en place par le Syctom, sur la sollicitation de l’Autorité métropolitaine de développement de Manille (MMDA). Il s’agit, pour une communauté de 20 à 25 000 habitants à l’échelle de plusieurs barangays (« quartiers ») de Pasay, de proposer des solutions de traitement qui seront regroupées sur la station de pompage Tripa de Gallina. Ce projet viendra compléter le dispositif de phytotraitement des eaux usées piloté par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP).  

Après une première phase de trois ans visant à sensibiliser les habitants à des pratiques plus durables, à améliorer la qualité de l’eau dans la rivière et à diminuer les risques sanitaires, il aura vocation à être répliqué à l’échelle de la métropole. D’un montant de 623 000 euros, il est financé à hauteur de 70 % par une subvention de 425 000 euros de l’AFD accordée au Syctom, qui soutiendra ainsi l’Autorité métropolitaine de développement de Manille.

à lire aussi