L’AFD arrive en deuxième place du classement de l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris

publié le 02 juin 2020
  • logo linkedin
  • logo email
afd site
En tant qu’émetteur d’obligations, l’AFD a été notée par l’une des principales agences de notation extra-financière européennes, Vigeo Eiris, en 2019. Le Groupe enregistre une belle progression et se situe désormais en deuxième place du classement des 4 900 entreprises notées.

Permettant de noter et de comparer les performances des entreprises et des émetteurs publics en matière de responsabilité sociétale, les notations extra-financières sont un outil d’aide à la décision de plus en plus prisé des investisseurs « responsables », qu’ils soient gestionnaires d'actifs, banques, sociétés d'investissement ou investisseurs institutionnels. 

« Aujourd’hui, plus de 30 000 milliards d’actifs sont gérés en utilisant des données extra-financières et ce chiffre est en pleine croissance, décrypte Sabine Lochmann, présidente de l'agence de notation extra-financière Vigeo Eiris. Il y a une vraie prise de conscience, renouvelée par la crise sanitaire actuelle, du fait que le prisme financier ne doit plus être le seul déterminant dans la prise de décision. »

Ces notations sont aussi un outil précieux de questionnement et d’amélioration de la démarche de responsabilité sociétale des organisations et de leurs pratiques en matière de transparence et de diffusion de l’information extra-financière. 

Une belle progression dans trois domaines

Depuis 2015, l’AFD fait l’objet d’une notation non sollicitée – ou non rémunérée – de la part de Vigeo Eiris. En 2019, le groupe a obtenu la note de 74/100, contre 69/100 en 2015 et 70/100 en 2017. L'AFD enregistre ainsi une belle progression et se situe désormais en deuxième place du classement des 4 900 entreprises notées. Elle est également l’institution la mieux notée dans son secteur. « Les indicateurs ont globalement tous augmenté, constate Sabine Lochmann, mais le groupe AFD enregistre les meilleures performances dans les trois domaines suivants : l’engagement sociétal, les droits humains et, enfin, le comportement des entreprises. »

Concernant l’indicateur « comportement des entreprises », où l’AFD obtient le score de 76/100, Vigeo Eris salue une nette amélioration de la relation client (85/100 contre 69/100 en 2015) grâce au lancement, en 2017, d’un mécanisme de gestion des réclamations environnementale et sociale, traité de manière impartiale par un panel d'experts indépendants. Ce dispositif démontre la prise en compte des risques extra-financiers dans les relations d’affaires de l’AFD. 

En outre, des processus avancés pour garantir l’engagement de la société civile sur les politiques et stratégies de la banque sont en place, y compris de nouveaux processus de consultation numérique et des réunions de restitution pour les parties prenantes. Des procédures robustes sont mises en place pour identifier et gérer les risques éthiques des affaires.

Dans le champ « droits humains », la plus forte progression concerne la lutte contre toute forme de discrimination (86/100 contre 69/100 en 2015) grâce, notamment, à la promotion de la diversité au sein de son personnel.

Enfin, en matière « d’engagement sociétal », c’est dans le champ du développement économique et social que s’observe la plus belle dynamique, avec un  score de 89/100, soit une augmentation de 11 points par rapport à 2015.
 

à lire aussi