• logo linkedin
  • logo email
default image

 

Lancé par le Global Development Network (GDN) et l'AFD, ce prix a pour objectif d’accompagner des chercheurs travaillant sur une approche intégrant politiques de développement et sauvegarde de la biodiversité.

Il s’agit d’un programme de recherche compétitif qui offrira aux futurs lauréats quatre bourses de recherche individuelles d'une durée maximale de 24 mois. Toutes les propositions seront jugées sur leur qualité scientifique. Le second critère de sélection sera la zone géographique et la volonté de primer la meilleure proposition venant d’Afrique francophone. Deux « bonus » seront également offerts à des projets transversaux en surplus des bourses.

Ce programme représente une opportunité de produire et de diffuser des recherches de qualité, en particulier des recherches multidisciplinaires, indépendantes et pertinentes pour les politiques publiques sur les liens entre biodiversité et développement.

Revendiquant une approche systémique et inclusive, ce prix valorisera les travaux mettant en évidence une approche innovante de la manière dont les politiques de sauvegarde de la biodiversité et celles au service du développement peuvent interagir, au niveau local, au plus près de la réalité vécue par les populations. L’objectif est de pouvoir identifier, en partenariat avec les acteurs locaux, les mécanismes mobilisables pour élaborer des solutions « gagnant-gagnant » et dépasser les clivages obsolètes entre politiques de développement et sauvegarde de la biodiversité.

La compétition s’adresse aux chercheurs de tous les pays d'intervention de l'AFD mais les propositions des pays soutenus par le programme BIODEV 2030 sont également bienvenues et seront privilégiées en cas de parité de qualité : sont concernés les chercheurs du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de l’Éthiopie, des Fidji, du Gabon, de la Guinée, de la Guyane, du Kenya, de Madagascar, du Mozambique, de la République du Congo, du Sénégal, de la Tunisie, de l’Ouganda et du Vietnam.

« Nous espérons que ce prix va permettre de rendre plus visible et de renforcer la voix des chercheurs du Sud qui travaillent à soutenir une meilleure prise en compte de la biodiversité dans tous les secteurs d’activité, notamment l’agriculture, l’aménagement du territoire et les villes », explique Julien Calas, en charge du suivi de ce prix pour l’AFD.

Deadline de soumission des candidatures : le 7 mars 2021

Pour en savoir plus : http://www.gdn.int/biodiversity