Intégration de la biodiversité dans les secteurs économiques : l’AFD lance un appel à manifestation d’intérêt

publié le 28 avril 2021
  • logo linkedin
  • logo email
biodiversité écosystèmes AMI recherche AFD
Dans le cadre du programme de recherche sur la biodiversité « Favoriser le développement d’une économie pro-nature », l’Agence française de développement a lancé mercredi 28 avril un appel à manifestation d’intérêt de recherches portant sur l’« intégration transversale de la biodiversité dans les secteurs économiques ».

L’appel vise, d’une part, des recherches sur les changements transformateurs de modèles de développement (développement de connaissances afin d’intégrer la biodiversité dans les politiques et secteurs de l’agriculture, de l’aménagement des territoires et des villes), d’autre part des travaux sur la mobilisation des ressources financières permettant de financer ces changements.

Les objectifs de recherche sont les suivants

  • documenter les résultats des recherches et expérimentations sur l’intégration de la biodiversité dans les trois secteurs concernés par le programme : agriculture et ressources naturelles, aménagement du territoire et pilotage de la consommation d’espace, villes et nature ;
  • fournir des outils et éléments de réflexion basés sur la meilleure science disponible et utiles au design et à la mise en œuvre des projets d’aide publique au développement dans ces trois secteurs, que ce soit chez les bailleurs de fonds, les récipiendaires (administrations des pays émergents notamment) et les partenaires de mise en œuvre (ONG, bureaux d’études…).

Cet appel à manifestation d’intérêt permettra de présélectionner des intentions de recherche prometteuses. Les porteurs de projets retenus seront ensuite invités à développer une proposition complète en vue de la sélection finale. L’objectif est de financer un à deux projets de recherche sur le sujet, dont les travaux débuteront au quatrième trimestre 2021. Les projets sélectionnés pourront se dérouler sur une période d’un à trois ans maximum.

Le périmètre géographique de l’appel à manifestation d’intérêt concerne tous les pays d’intervention de l’AFD, avec une priorité non exclusive donnée aux pays éligibles à la Facilité Biodev 2030 : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Éthiopie, Fidji, Gabon, Guinée, Guyana, Kenya, Madagascar, Ouganda, Sénégal, Tunisie, Vietnam.

Les porteurs de projets éligibles sont les universités et centres de recherche, ONG, fondations privées, centres de recherche internationaux (dont bureaux d’études et consultants individuels). Les propositions impliquant et renforçant les capacités de chercheurs issus de pays émergents dans la conception, la réalisation et la production des résultats des recherches seront sélectionnées en priorité.

Le budget total alloué à cet appel à manifestation d’intérêt est de 445 000 euros. Il sera clôturé le 28 mai 2021.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page dédiée.