• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Projet AESB, enseignement secondaire, Bénin
Appuyer la mise en œuvre du plan sectoriel de l’Éducation au Bénin, notamment l’enseignement secondaire, en renforçant l’encadrement pédagogique de proximité des enseignants, la vie scolaire et l’enseignement des sciences.
Contexte

La scolarisation au primaire a connu des progrès significatifs au Bénin, avec un taux de scolarisation (achevée) au primaire qui dépasse désormais les 70 %. Ces progrès sont moins notables au collège : 4 enfants sur 10 n’y accèdent pas et le taux d’achèvement n’atteint pas 50 %, en dépit de la politique d’éducation de base de 10 ans voulue par l’État.

Les disparités de genre sont particulièrement prégnantes, puisque une différence de 25 points est observée entre la scolarisation des garçons et des filles au début du collège. Les conditions d’apprentissage sont peu satisfaisantes, marquées par des effectifs pléthoriques, un manque d’infrastructures, un pilotage déficient des établissements et du système, et des enseignants majoritairement pas ou peu formés.

Conscient de cette situation, et alors que les prévisions tablent sur une augmentation significative du nombre de jeunes au collège, l’État béninois a décidé, dans le cadre du programme décennal de développement du secteur de l’éducation (PDDSE 2006-2015, avec des cibles étendues à 2020), d’axer ses efforts non seulement sur le primaire, mais aussi sur l’accès et la rétention des élèves au collège, en particulier pour les filles, ainsi que sur la qualité et la gestion de ce cycle d’enseignement.

Descriptif

Le projet contribuera à soutenir le ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des jeunes, d'une part, dans la mise en œuvre du plan sectoriel actuel au niveau du collège, de façon à apporter des réponses rapides aux problèmes d’accès et de pilotage académique et administratif des collèges, et, d'autre part, dans les réflexions et expérimentations préparatoires à la prochaine planification sectorielle.

L’approche combinera un appui global au ministère sur l’encadrement pédagogique, le pilotage des établissements, le renforcement de l’enseignement des sciences et un appui renforcé dans deux bi-départements pilotes (Atacora-Donga et Atlantique-Littoral) où les moyens seront concentrés, afin de générer un vrai effet de levier sur la qualité.
Le projet se déroulera sur cinq ans. Il comprend la construction et l'équipement de 240 salles de classe (60 modules de 4 salles de classe) et d’au moins 50 blocs de latrines dans les collèges existants des deux zones pilotes.

Il interviendra également sur trois leviers clés de la qualité :

  • La révision du dispositif d’encadrement et d’animation pédagogique vers un modèle d’inspection et d’encadrement déconcentré, et la formation de ses acteurs, de façon à renforcer l’accompagnement de proximité.
  • Le renforcement du pilotage des établissements afin d’améliorer la gestion, la vie scolaire et la qualité du suivi des élèves.
  • Le renforcement de la qualité de l’enseignement des sciences au collège.

Le projet appuiera enfin la réalisation d’études et d’ateliers, notamment sur la réforme du modèle de collège.

Impacts
  • Amélioration significative de la qualité de l’enseignement avec un dispositif d’encadrement pédagogique de proximité efficace
  • Une meilleure gestion des établissements scolaires.
  • Accès à 13 000 apprenants au collège
  • Renforcement de l’enseignement des sciences.
17/12/2014
Date de début du projet
17/06/2016
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Bénin
Localisation
Outils de financement
10 000 000
EUR
Montant du financement
Ministère de l'Enseignement secondaire de la Formation technique et professionnelle de la Reconversion et de l'Insertion des jeunes
Bénéficiaires