• logo linkedin
  • logo email

Au Burkina Faso, les ressources en eau sont sous le seuil de pénurie alors que la population augmente régulièrement. Des investissements structurants sont nécessaires pour garantir un accès universel à l'eau potable d'ici 2030. A Bobo-Dioulasso, le système d'adduction en eau potable se trouve dans l'incapacité de satisfaire la demande pendant les heures de pointe. Pour répondre à la demande, le programme d'action prioritaire eau potable, financé par l'AFD à hauteur de 30 M€ et mis en œuvre par L'Office National de l'Eau et de l'Assainissement souhaite y achever l'extension du réseau d'ici 2030.

collection :
Vidéo
disponible aussi en : fr

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !