Burkina Faso

Partenaire depuis soixante ans du Burkina Faso, l’AFD y soutient les secteurs de l’éducation-formation, de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie, du développement local et de l’agriculture. Face à la crise sécuritaire et humanitaire, l’AFD renforce son action dans l’arc frontalier nord et est du pays. Elle intègre de façon croissante une composante de réponse à la crise dans ses financements, mise en oeuvre par les acteurs publics ou la société civile, afin de fournir des services directs à la population et de renforcer les institutions.
  • logo linkedin
  • logo email
L'action de l'AFD au Burkina Faso
L’AFD et le BURKINA FASO : promouvoir une croissance inclusive et favoriser un développement durable
L'action de l'AFD au Burkina Faso, développement

Soutenir les territoires prioritaires

Soutenir des territoires prioritaires, Burkina Faso

Soutenir les territoires prioritaires

Depuis 2017, l’AFD a accentué ses financements sur l’arc frontalier nord et est, en cohérence avec le Programme d’urgence Sahel (PUS) de l’État burkinabè. Sans réduire le soutien général aux politiques publiques, l’AFD concentre une part croissante de ses appuis sur trois territoires vulnérables, du fait de la crise sécuritaire et humanitaire et d’un sentiment de marginalisation historique : la zone Nord-Sahel, la région de l’Est et la boucle du Mouhoun. Elle y financera, en articulation étroite avec les membres de l’Alliance Sahel, des projets visant à répondre aux besoins des populations en contribuant à la réduction de la conflictualité (ressources naturelles, sécurité alimentaire, développement communal, eau potable, cohésion sociale…).

L’AFD maintiendra également un appui résolu à l’aménagement durable des villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, pour les accompagner dans leurs réponses aux défis démographiques, sociaux et économiques, en suivant une logique de réduction des inégalités sur leurs territoires et d’adaptation au changement climatique.

Renforcer l’éducation et la formation

Renforcer l'éducation et la formation, Burkina Faso

Renforcer l’éducation et la formation

Depuis vingt ans, l’AFD accompagne le gouvernement dans ses politiques d’éducation et de formation, en combinant des aides projets et des appuis budgétaires et en contribuant à l’articulation des bailleurs du secteur via un fonds commun. Notre portefeuille de projets actifs s’établit à 84 milliards d'euros.

L’engagement de l’État burkinabè a permis de faire passer le taux de scolarisation de 44 % à 91 % sur la période avec une parité de 1,1 fille pour 1 garçon. Le rôle moteur de l’AFD est reconnu par le gouvernement burkinabè et le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) qui lui a confié depuis 2013 la supervision des ressources allouées au Burkina Faso. Les financements de l’AFD et du PME mettent l’accent, dans le dialogue de politiques publiques notamment, sur la réduction des inégalités, la scolarisation des filles, l’éducation en situation d’urgence et la formation des jeunes les plus vulnérables dans un contexte de crise.

Améliorer l'accès à l'énergie et à l'eau et l'assainissement

Développer l'accès à une énergie propre et à l'eau et l'assainissement, Burkina Faso

Améliorer l'accès à l'énergie et à l'eau et l'assainissement

Dans les secteurs de l’eau et de l’électricité, l’AFD soutient les politiques publiques avec des programmes d’envergure nationale tout en déclinant certains financements spécifiquement dans les zones à fort défi sécuritaire.

En matière d’eau potable et d’assainissement, l’AFD a alloué 210 millions d'euros au secteur en vingt ans, en milieu urbain et rural, finançant tant de grandes infrastructures d’accès et de distribution (Ouaga, Bobo) que des innovations en faveur du marketing social pour développer les services d’assainissement autonome (boucle du Mouhoun, Est).

En matière d’énergie, alors que l’offre du réseau électrique couvre à peine un cinquième de la population, le Burkina Faso s’est engagé dans une politique volontariste pour une électricité moins onéreuse et plus verte. L’AFD soutient cette politique par le financement des interconnexions régionales, ainsi que des centres de production solaire, en intégrant des innovations telles que le stockage et le renforcement des capacités de transport, de distribution et de gestion de l’opérateur public Sonabel.

Au cours de la dernière décennie, l’AFD a ainsi financé le secteur à hauteur de 172 millions d'euros. Le programme solaire Yeleen lancé en 2019, cofinancé par l’AFD, l’UE et la BAD dans le cadre de l’Alliance Sahel, permettra au Burkina d’apparaître à moyen terme comme un leader de l’électricité solaire dans la région ouest-africaine.

Favoriser un développement équilibré des territoires ruraux

Développement équilibré des territoires ruraux, Burkina Faso

Favoriser un développement équilibré des territoires ruraux

Le secteur agricole représente la principale activité économique du Burkina Faso (30 % du PIB) et sa population est très largement rurale (77 %). La productivité des filières agricoles reste faible, les pratiques agricoles étant jusque-là relativement extensives. 

L’AFD accompagne depuis de nombreuses années le développement des territoires ruraux, en se concentrant sur deux zones : la région de l’Est ainsi que la zone de la boucle du Mouhoun. Les projets financés visent à structurer les filières agricoles, appuyer le monde de la paysannerie, développer les techniques d’agroécologie, renforcer la sécurité foncière dans le cadre des politiques publiques, tout en permettant aux collectivités territoriales de mieux jouer leur rôle de maîtrise d’ouvrage au plus près des problématiques locales.

Dans ce secteur, l’AFD joue la complémentarité avec les bailleurs de l’Alliance Sahel investis dans le développement du monde rural et des chaînes de valeur, en particulier l’Union européenne et la KfW.

195
millions d’euros engagés en 2019
25
projets en cours

Pays sahélien enclavé, le Burkina Faso est l’un des États les plus pauvres de la planète. Il ne dispose que de peu de ressources naturelles et doit parvenir à gérer une très forte croissance démographique : sa population a doublé en moins de vingt-cinq ans pour atteindre plus de 18 millions d’habitants et devrait dépasser les 27 millions d’habitants en 2030. Cette réalité entame largement la croissance économique : elle implique de prévoir des investissements surdimensionnés pour éviter que les infrastructures ne soient dépassées dès leur mise en service.

Vulnérable aux changements climatiques, porté par une économie peu diversifiée et fortement dépendante du secteur primaire, le Burkina a d’importants défis à relever.

Toutefois, sa situation politique stabilisée, sa vitalité démocratique et sa résilience remarquable face aux chocs qu’il a subis au cours des dernières années constituent un avantage certain pour attirer les investissements dans les prochaines années, au premier rang desquels ceux de la France et des entreprises françaises.

Partenaire depuis 1960, l’AFD soutient les programmes de développement du Burkina dans les secteurs structurants pour l’économie et la société : infrastructures de base (énergie, eau et assainissement), aménagement urbain et rural, éducation et formation professionnelle. Elle apporte un appui financier et technique à l'État burkinabè, aux entreprises publiques et privées et aux collectivités territoriales.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Actualités et événements

Burkina Faso

Burkina Faso : le soleil brille sur Zagtouli

À Zagtouli, au sud-ouest de Ouagadougou, la plus grande centrale solaire d'Afrique de l'Ouest - et la première du Burkina Faso - vient de sortir de terre. Dans un pays où la majorité des 19 millions d'habitants n'a pas accès à l'électricité, l'accès à une énergie permanente, fiable, bon marché et bénéfique pour le climat change la vie de la population.

Téléchargements

Voir toutes les ressources

Contact