• logo linkedin
  • logo email
agriculture durable et conservation de la biodiversité au service des communautés locales
Dans le but d’allier développement économique agricole et actions de conservation, la France à travers l’AFD s’engage dans un projet de structuration de la filière vanille, de diversification des revenus et d’appui à la gestion d’une Nouvelle Aire Protégée dans la région de la Pointe à Larrée.
Contexte

La perte de la biodiversité à Madagascar est alarmante, elle est due notamment à la collecte de bois illégal, aux défrichements faisant reculer la surface forestière et favorisant l’expansion d’espèces envahissantes ainsi qu’à la propagation de feux incontrôlés. Sa protection passe par la réduction des pressions exercées sur les ressources naturelles tant végétales qu’animales.

L’existence de plans d’aménagement du territoire et de gestion des ressources naturelles permettant de planifier l’exploitation durable des écosystèmes ou le développement de certaines sources de revenus comme la filière vanille ou la riziculture est encore trop peu répandue. L’accompagnement des communes dans cet effort est primordial.

La filière vanille, qui représente une opportunité forte de développement au nord de Madagascar, fait face à des difficultés importantes telles que le vol de gousses de vanille verte sur pieds, la volatilité des prix, les pratiques peu scrupuleuses de collecteurs non agréés. Ceci contribue à la vulnérabilité des producteurs qui ne disposent pas des capacités techniques et organisationnelles pour lutter contre ces problèmes individuellement. Afin de promouvoir la production d’une vanille de qualité, de sécuriser les exploitations et d’assurer ainsi un revenu équitable aux agriculteurs, l’appui technique doit permettre la prise en compte de ces enjeux et favoriser la mise en place de solutions communautaires.

Descriptif

Le projet vise à assurer un soutien au développement durable de l’agriculture familiale et à préserver la forêt littorale, qui est parmi les écosystèmes les plus rares et les plus menacés de la Grande Île.

Les trois objectifs poursuivis par ce projet sont les suivants :

  • Structuration d’une filière vanille à forte valeur ajoutée pour les paysans par le développement de la capacité de production, de préparation et d’exportation du groupement de producteur et l’élaboration d’un cadre clair et robuste
  • Préservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles et du territoire
  • Sécurisation alimentaire et génération de revenus alternatifs par le développement de techniques rizicoles et maraîchères écologiquement intensives.
Impacts
  • Economique : Créer une dynamique locale vertueuse dont les premiers bénéficiaires sont les populations les plus vulnérables;
  • Social : Diminution des conflits liés au foncier et à l’usage des ressources naturelle;
  • Environnemental : Préserver des pratiques illégales la biodiversité de la Nouvelle Aire Protégée de Pointe à Larrée ;
  • Institutionnel : Renforcement de la gouvernance collective et de la gestion participative du territoire.
01/01/2019
Date de début du projet
5 ans
Durée du financement
Analanjirofo
Localisation
Outils de financement
4 015 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Populations des Communes rurales du territoire de la Pointe à Larrée
Bénéficiaires
The Global Environmental Fund
Cofinanceurs