• logo linkedin
  • logo email
PARSIFAL : programme d’appui à la résilience sociale, aux infrastructures, à la forêt et à l’agriculture au Liban
Avec l’afflux massif de réfugiés syriens, le Liban fait face à d’importants défis pour assurer l’accès aux services et l’insertion dans l’emploi des populations vulnérables. Le projet PARSIFAL cible prioritairement une vingtaine de municipalités rurales, et particulièrement les régions de l'Akkar et de la Bekaa, affectées par les répercussions de la crise syrienne.
Contexte

Après sept années de conflit en Syrie, le Liban accueille sur son territoire plus d’un million de personnes réfugiées  près d’un tiers de sa population – surtout dans les zones les plus pauvres de l'Akkar et de la Bekaa. Dans un contexte marqué par une faiblesse chronique de l’investissement public, municipalités et autorités locales se retrouvent dans l’incapacité de fournir des services de base à l’ensemble de la population. Déjà fragilisés par l’érosion, la sécheresse, le réchauffement climatique et les conflits, l’environnement et les ressources naturelles du Liban se détériorent rapidement, affectant la santé, la sécurité alimentaire, les ressources en eau et les conditions de subsistance d’une partie de la population.

Pour faire face à cette situation, dans le cadre général de la mise en œuvre du Lebanon Crisis Response Plan (2017-2020), le gouvernement libanais a requis le soutien de l’AFD pour l’aider à répondre de manière structurée aux besoins des populations vulnérables.

Descriptif

Financé dans le cadre de l’Initiative Minka Moyen-Orient, le projet PARSIFAL appuie le développement rural, secteur majeur d’emploi de la main-d’œuvre la plus vulnérable – syrienne comme libanaise. Ce projet renforce la résilience des milieux et des populations par une intervention en trois temps :

  • à court terme, grâce à la mise en œuvre par des personnes vulnérables d’activités de reboisement en soutenant l’accès à l’emploi et à un revenu
  • à moyen terme, par la construction et la réhabilitation d’infrastructures d’irrigation, améliorant la productivité d’exploitations agricoles de petite taille
  • à long terme, par la mise en place de formations renforçant l’employabilité des populations rurales.

Le projet, piloté par les autorités libanaises, mobilisera pour sa mise en œuvre les municipalités, des entreprises locales, des ONG et des opérateurs de formation. Il prévoit notamment la mise en place d’un mécanisme de suivi renforcé pour une redevabilité accrue des autorités vis-à-vis de leurs citoyens.

Impacts
  • Opportunités supplémentaires d’emplois et de revenus en milieu rural
  • Maintien de la cohésion sociale
  • Meilleure employabilité des personnes vulnérables
  • Renforcement de la productivité agricole
  • Amélioration de la qualité et de la résilience de l’environnement libanais
01/07/2018
Date de début du projet
Régions Akkar et Bekaa
Localisation
Outils de financement
Programme de financement
15 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
République libanaise
Bénéficiaires

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !