Liban

Grâce à la relation historique qui existe entre la France et le Liban, le groupe AFD a su devenir un acteur incontournable du paysage libanais. L’AFD s’affirme ainsi comme un partenaire reconnu auprès des acteurs institutionnels, de la société civile libanaise et des bailleurs internationaux. Son action entend réduire les fragilités et accompagner le pays vers une trajectoire de développement plus équilibrée et durable dans un contexte régional en crise.
  • logo linkedin
  • logo email
Souk, vieille ville, médina, Trípoli, Liban, Petit
L’AFD et le Liban : réduire les vulnérabilités
Station d'épuration de Bcharré, Liban, eau, assainissement

Améliorer l’accès à l’éducation, à la formation et à l’emploi

Améliorer l’accès équitable à l’éducation, à la formation et à l’emploi au Liban

Améliorer l’accès à l’éducation, à la formation et à l’emploi

Acteur historique du secteur au Liban, le groupe AFD poursuit son action de soutien à l’éducation et à la formation professionnelle des populations vulnérables. L’objectif est de contribuer à l’autonomisation de la jeunesse pour lui offrir des perspectives au Liban, en promouvant également la francophonie. Notre action contribue à maintenir l'accès à l'éducation (publique comme privée) et à la formation, en gardant comme priorité l'insertion sur le marché de l’emploi, fortement dégradé par les crises. 

L’AFD appuie ainsi le développement de l’offre de formation technique : le projet Maharat Li Loubnan 2 permettra par exemple de proposer des filières de baccalauréat professionnel et des cursus courts qui bénéficieront à 2 200 personnes. L’AFD finance également la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) à Beyrouth, destiné à accueillir 5 800 étudiants. 

L’AFD favorise le maintien dans le système scolaire des enfants les plus fragiles à travers une mise en place d’un programme d’alimentation scolaire qui bénéficiera à 4 000 élèves. Le projet Natafaal (interagir en français) permettra également d'améliorer les conditions d’accueil et la qualité des enseignements de près de 7 500 élèves et 800 enseignants. 

Enfin, le Groupe accompagne des entrepreneurs et des petites et moyennes entreprises pour maintenir l’emploi et réduire les tensions sociales, comme par exemple dans la ville de Tripoli avec le projet Ruwwad.

Favoriser l’accès aux soins de santé

Favoriser l’accès aux soins de santé au Liban

Favoriser l’accès aux soins de santé

L’afflux de réfugiés et la crise socio-économique du Covid-19 font subir au système de santé publique libanais une forte pression. Afin de renforcer la résilience du système sanitaire, le groupe AFD soutient les institutions et les politiques publiques du secteur et renforce l’accès équitable à des soins de qualité. L’AFD prend également en compte les enjeux de santé mentale et de bien-être psychosocial des populations, un enjeu majeur de santé publique au Liban.

L’AFD appuie ainsi 12 centres de soins primaires pour améliorer l’accès de 200 000 personnes aux soins de santé, ainsi que deux hôpitaux publics : l’hôpital universitaire Rafic Hariri, pour permettre l’accès de près de 9 000 personnes par an aux soins d’urgence, et l’hôpital de la Quarantaine qui accueille jusqu’à 2 000 hospitalisations et 25 000 consultations par an. 

Notre soutien garantit la prise en charge financière des patients vulnérables afin d’apporter une réponse aux besoins urgents des populations. Nous intégrons dans nos projets des activités à impact structurel sur les politiques de santé publique afin de renforcer la pérennité du système. Par exemple, l’AFD appuie le développement d’une offre de soins standard ayant vocation à être déployée dans l’ensemble du pays par le ministère de la Santé publique, ainsi que l’institutionnalisation du programme national de santé mentale.

Développer les services de l’eau et de l’assainissement

Développer les services de l’eau et de l’assainissement, Liban, AFD

Développer les services de l’eau et de l’assainissement

Le Liban possède des ressources hydriques dont le potentiel reste majoritairement inexploité et fait face à une absence de traitement des eaux usées. L’action de l’AFD vise à développer l’accès aux services et la bonne gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement. Nos objectifs :

  • maintenir la qualité du service dans les zones desservies en renforçant la performance des établissements des eaux et étendre l’accès dans le reste du pays. L’AFD joue un rôle central dans l’amélioration de la coordination sectorielle ;
  • améliorer la gouvernance juridique, financière et administrative du secteur, améliorer la performance des services et des opérateurs (avec en particulier le renforcement de capacités des établissements des eaux), et améliorer l’accès équitable aux services dans le reste du pays (zones les moins desservies et accueillant des populations vulnérables). Une attention particulière est apportée à la protection et à la résilience de la ressource.

Privilégier un développement territorial inclusif

Privilégier un développement territorial inclusif  au Liban

Privilégier un développement territorial inclusif

Au Liban, le milieu rural est marqué par la détérioration des ressources naturelles et un secteur agricole en manque de dynamisme. L’action du groupe AFD vise ainsi le développement des territoires et le soutien à l’agriculture durable pour créer des emplois et assurer la sécurité alimentaire du pays. L’AFD finance des actions de court terme de maintien de l’emploi et de la production locale, ainsi que des projets de résilience sociale en faveur des populations les plus vulnérables (types filets sociaux). Ces actions s’articulent avec des projets de moyen et long terme d’aménagement du territoire (y compris l’accès aux services de base) et de gestion des ressources naturelles (y compris la gestion des risques de catastrophes).

Le développement du pays est également marqué par une urbanisation croissante, souvent mal maîtrisée, qui accélère la détérioration des ressources naturelles, des infrastructures publiques et du patrimoine historique. Face à ces enjeux, nous favorisons la revitalisation économique et la cohésion sociale, notamment par des approches quartiers à « double dividende », associant construction d’infrastructures (logements, accès aux services, espaces publics/partagés) et renforcement du lien social. Nos actions contribuent également à renforcer la place des habitants dans la gouvernance et les choix d’investissement des villes.

Soutenir les réformes économiques et financières

Soutenir les réformes économiques et financières du Liban

Soutenir les réformes économiques et financières

Le groupe AFD accompagne le Liban dans l’évolution de ses modes de gouvernance, en particulier en matière de réformes économiques et financières. Nous accompagnons certaines réformes essentielles comme la réforme de la commande publique. Les actions financées visent à :

  • consolider les bases d’une gestion durable et adéquate des ressources publiques et améliorer le contexte institutionnel, afin que le secteur public offre les services attendus par les populations ;
  • accompagner le secteur public dans ses efforts de modernisation et renforcer son rôle de régulateur sur les différents secteurs de l’économie, et rendre les marchés plus efficients.

L’AFD soutient également les acteurs indépendants de la société civile, vecteurs de redevabilité et de transparence des pouvoirs publics, comme les médias avec le projet Qarib et les ONG libanaises avec le programme Shabaké

Par ailleurs, nous appuyons la réflexion sur la réforme et la reconstruction du port de Beyrouth.

40
projets en cours d’exécution
1,23
milliard d’euros engagés depuis 1999
160
millions d'euros du Fonds Minka alloués au Liban de 2016 à 2021

Petit pays d’une superficie de 10 452 km2 au cœur du Moyen-Orient, le Liban dispose de nombreux atouts et d’un indice de développement humain relativement élevé (0,73 en 2019). Mais le pays fait actuellement face à de multiples chocs. À la crise socio-économique et financière, dont les premiers effets se sont fait ressentir dès 2019, se sont ajoutées les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 puis de l’explosion survenue sur le port de Beyrouth le 4 août 2020, sur fond de blocages et de tensions politiques. Ce contexte impose d’adopter une approche intégrant les enjeux d’urgence à court terme tout en préparant l’avenir. 

L’ambition de l’action du groupe AFD est donc double : aider le Liban à faire face aux chocs et poser les bases d'un État au service des populations. Elle cible notamment :

  • les populations les plus vulnérables, qu’elles soient libanaises ou réfugiées. Une attention particulière est portée aux femmes, aux jeunes et aux travailleurs migrants
  • les acteurs porteurs de changement et capables de contribuer à l’émergence du Liban de demain.

L’AFD travaille avec une large palette d’acteurs, en particulier les acteurs de la société civile libanaise, pour atteindre cinq objectifs stratégiques : améliorer l’accès à l’éducation, à la formation professionnelle et à l’emploi ; améliorer l’accès aux soins de santé ; développer l’accès aux services de l’eau et de l’assainissement ; privilégier un développement territorial inclusif et soutenir les réformes économiques et financières.

Le Liban est également le premier pays d’intervention d’Expertise France. De même, jusqu’à la crise de 2019, Proparco avait une activité soutenue, portée par le dynamisme du secteur privé libanais.

L'agence AFD Liban est rattachée à la direction régionale Proche et Moyen-Orient.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Actualités et événements

Orients | Liban

Liban : à l'écoute de tous les maux

La situation sociale, économique et politique du Liban a précipité beaucoup d’habitants dans une paupérisation brutale. Dans un pays où les soins de santé mentale sont encore tabous, l’ONG Embrace apporte depuis 2014 un soutien psychologique adapté à celles et ceux, de plus en plus nombreux, qui souffrent de troubles mentaux. Une initiative précieuse pour des milliers de personnes encouragées à reprendre espoir.
Lancement du projet de santé mentale visant au renforcement des capacités contre l’exclusion, la violence et les addictions au Liban

Communiqué

Lancement du projet de santé mentale ReCEVAL contre l’exclusion, la violence et les addictions
Lancement de l’ESA Coding Lab à l'Institut français du Liban - Nabatieh

Communiqué

Lancement de l’ESA Coding Lab à l'Institut français du Liban

Téléchargements

Publication institutionnelle

Stratégie Liban 2021-2025

Sep 2021
Publication institutionnelle

Le groupe AFD et le Liban

Nov 2021
Publication institutionnelle

L’ AFD et la santé publique au Liban

Nov 2021
Voir toutes les ressources

Contact