• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
L’AFD finance la modernisation de l’Institut supérieur des sciences appliquées et économiques/Conservatoire national des arts et métiers (ISSAE/CNAM) pour accompagner le développement de la formation professionnelle supérieure.
Contexte

Créé en 1968 à l’initiative de l’Université libanaise et du Conservatoire national des arts et métiers de Paris (CNAM), l’Institut supérieur des sciences appliquées et économiques a accueilli plus de 3 000 étudiants en 2012-2013 (dont une majorité de femmes) dans des filières de formation en français dans les domaines des sciences/techniques et de l’économie/gestion (niveau licence professionnelle, ingénieur et certificats professionnels). Dans un pays où l’offre de formation professionnelle est peu valorisée et où les filières sciences/techniques dans l’enseignement supérieur sont souvent très coûteuses et insuffisamment articulées aux besoins du marché de l’emploi, le CNAM participe au renforcement du système éducatif libanais, en développant une offre de formation professionnalisante à un coût accessible au plus grand nombre.

Descriptif

À Beyrouth, l’ISSAE/CNAM est hébergé dans des bâtiments qu’il partage avec l’Ecole normale. Particulièrement vétustes, ces locaux ne sont plus adaptés aux activités des deux institutions. En réponse, l’AFD a accordé un prêt de 21 millions d'euros et une subvention de 700 000 euros pour financer : la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment commun pouvant accueillir 5800 étudiants à l’horizon 2018 - le Conseil du Développement et de la Reconstruction (CDR) est le maître d'ouvrage de cette composante; les expertises nécessaires à l’amélioration de la gouvernance et de la gestion de l’ISSAE/CNAM, ainsi que la mobilisation de l’expertise du CNAM français pour développer l’offre de formation dans des filières porteuses et la formation à distance, renforcer l’implication des entreprises dans le montage et le suivi des formations, assurer le suivi de l’insertion et du devenir des diplômés. L’objectif spécifique du projet est de favoriser l’accès des jeunes et des salariés à une formation professionnelle supérieure valorisante en adéquation avec les besoins des entreprises.

Impacts

Au Liban, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à accéder à l’enseignement supérieur, mais les taux d’occupation des femmes sont très largement inférieurs à ceux des hommes. Au sein du CNAM-Liban, les femmes représentent plus de la moitié des effectifs et les efforts d’insertion réalisés par l’institution, (tous les diplômés sont embauchés par des entreprises en cours de formation), bénéficient de manière particulière aux femmes. Le projet aura ainsi des retombées positives sur la formation et l’emploi des femmes. En contribuant à la mise en adéquation de l’offre de formation aux besoins des entreprises, le projet favorisera également la compétitivité et le développement des entreprises, en particulier sur des filières industrielles à fort potentiel de création d’emplois. D’un point de vue social, le projet apportera une réponse à la forte demande de formation technique supérieure. Il contribuera de même à améliorer l’évolution professionnelle des diplômés occupant un emploi et leur accès à des emplois décents et des niveaux plus élevés de revenus.

16/12/2014
Date de début du projet
31/12/2018
Date de fin du projet
Secteurs
Beyrouth
Localisation
Outils de financement
21 700 000
EUR
Montant du financement
ISSAE / CNAM Liban
Bénéficiaires