• logo linkedin
  • logo email

Alors que le champ des possibles se réduisait depuis des mois pour les autorités tunisiennes, un chemin - certes sinueux et semé d’embuches - laisse entrevoir une possible sortie du tunnel. Depuis la révolution de 2011, la Tunisie connaît des déséquilibres macroéconomiques majeurs matérialisés par le décrochage de son rythme de croissance et la dégradation de ses comptes publics et externes. Les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, la situation inextricable des finances publiques et l’imprévisibilité du cadre politique suite au coup de force du Président Kaïs Saïed en juillet 2021 placent désormais le pays au pied du mur.
Le Programme de stabilité économique et financière présenté par les autorités tunisiennes en juin 2022 propose des mesures de nature à relever les défis auxquels le pays est confronté. Dans le sillage de cet élan réformateur, le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé le 22 juin 2022 être « prêt à entamer, au cours des prochaines semaines, des négociations portant sur la mise en place d’un programme ». 

pdf : 215.08 Ko
auteur(s) :
collection :
Macrodev
issn :
2116-4363
pages :
8
numéro :
40
disponible aussi en : fr
215.08 Ko (pdf)
téléchargé 63 fois