• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Dans la continuité d’une première phase menée entre 2008 et 2010, le projet Daman II s’inscrit dans la stratégie sectorielle libanaise d’appui à la filière oléicole en valorisant les rendements et la qualité de l’huile produite. Il a également pour objectif d’améliorer les conditions de vie des populations rurales de la région du Sud-Liban qui ont durement souffert de la guerre de 2006.
Contexte

L’activité oléicole libanaise fait face à de nombreuses difficultés. Le manque d’intensification des cultures, dû notamment à la faiblesse des programmes de vulgarisation et de conseil agricole, les pratiques de récolte, de production et de stockage et l’insuffisance d’outils de transformation modernes affectent négativement le niveau de production et la qualité de l’huile. Par ailleurs, la performance du secteur souffre de l’éclatement des petits oléiculteurs, trop rarement regroupés dans des organisations collectives efficaces leur permettant de mieux être intégrés dans des filières commerciales.

Dans ce contexte, le projet Daman I, première phase d’appui de l’AFD à des coopératives oléicoles dans le Sud-Liban (2008-2010), a consisté à doter quatre coopératives (Borj Qalaouiye, Qaounine, Debel et Rshaf) de presses à huile modernes, à améliorer leurs pratiques oléicoles et à renforcer leur capacité de gestion. Aux plans technique et économique, ce projet a permis de contribuer à la modernisation des outils de production des coopératives et à l’amélioration des revenus des oléiculteurs.

Descriptif

Le projet Daman II – en coordination avec la coopération (Cimic) du contingent français de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) – est prévu pour une durée de deux ans et demi. Le projet est mis en œuvre par la société de conseil en développement agricole Agriate et son partenaire libanais l’Association pour le développement rural (ADR) dans six coopératives : Borj Qalaouiye, Froun, Houla, Qaounine, Rshaf et Srifa. Il fournit des réponses appropriées aux besoins des exploitations agricoles.

Le projet permet en effet de :

  • Apporter des formations et des conseils aux agriculteurs afin d’améliorer leurs pratiques techniques et culturales ainsi que leur gestion des moulins.
  • Moderniser les outils de production des six coopératives grâce à la fourniture d’équipements adaptés (presses modernes, petits matériels, moyens de transport).
  • Renforcer la gouvernance et les capacités de gestion administrative et financière des coopératives.
  • Diversifier les activités et les revenus des coopératives (pépinière, unité de compostage) soutenir le développement de circuits économiques rentables pour la production d’huile d’olive.
Impacts

La modernisation des outils de production doit permettre :

  • Une amélioration de la qualité de la production (meilleures conditions de transport, de stockage et de trituration des olives).
  • Un accroissement de sa quantité (amélioration de la productivité des vergers grâce à de meilleurs services agricoles, nouvelles plantations).
  • Une hausse de la valeur ajoutée incorporée dans la production (distribution, promotion).

Ces trois facteurs auront un impact direct sur les revenus des oléiculteurs et leur niveau de vie au travers de la hausse des quantités commercialisées et de la diminution des coûts associés à la production.

01/01/2013
Date de début du projet
01/01/2016
Date de fin du projet
Borj Qalaouiye, Froun, Houla, Qaounine, Rshaf, Srifa
Localisation
Outils de financement
500 000
EUR
Montant du financement
Coopératives oléicoles de Borj Qalaouiye Froun Houla Qaounine Rshaf et Srifa
Bénéficiaires