• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Laos agriculture
Le projet contribue à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables et à promouvoir une agriculture durable. L’AFD, en inscrivant ce projet dans la stratégie nationale de nutrition 2025, soutient ainsi les efforts du gouvernement lao pour sortir de la catégorie des pays les moins avancés et améliorer durablement la qualité de vie des habitants.
Contexte

Malgré une réduction de la pauvreté ces dernières années, le Laos est toujours confronté à des taux d’insécurité alimentaire élevés. La malnutrition affiche elle aussi des taux importants, qu'elle soit aiguë (rapport poids/taille) ou chronique (retards de croissance). Elle est particulièrement élevée chez les enfants de moins de 5 ans (36 % selon le dernier rapport de 2012). Les provinces situées au nord du pays, qui cumulent d’importants taux de pauvreté et un faible accès aux services de base, sont particulièrement touchées avec un taux d’enfants en retard de croissance pouvant atteindre 60 %.

Cette situation préoccupante est en partie due aux faibles revenus des ménages, au manque d’aliments diversifiés disponibles, et à de mauvaises pratiques alimentaires. L’agriculture sensible aux enjeux nutritionnels joue un rôle essentiel pour améliorer la nutrition puisqu'elle permet une production plus variée et plus saine d’aliments. 

La nutrition est aujourd’hui une priorité pour les autorités lao. Le gouvernement a signé fin 2016 un partenariat avec l’Union européenne (UE) d’un montant de 50 millions d’euros. Il est destiné à renforcer la gouvernance du secteur, et d’appuyer le passage à des activités ciblant particulièrement les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants de moins de 5 ans. Ainsi, ce projet, co-financé par l’UE et l’AFD, s’inscrit dans cette dynamique. 

Descriptif

Le projet va appuyer le développement d’activités agricoles sensibles aux enjeux nutritionnels dans quatre provinces du nord du Laos. Il couvrira plus de 400 villages. L'objectif : améliorer la situation nutritionnelle, réduire la pauvreté tout faisant la promotion des pratiques agricoles durables. Le projet se divise en trois composantes :

  • Renforcement des capacités du ministère lao de l’Agriculture et de la Forêt (MAF) et des autorités locales décentralisées, incitation à promouvoir une agriculture propre et saine.
  • Sensibilisation et élaboration de plans agricoles sensibles aux enjeux nutritionnels via le renforcement de la participation communautaire.
  • Soutien à la mise en œuvre de ces plans agricoles, via l’appui à la production d’aliments à valeur nutritionnelle élevée, à la transformation et la préservation des aliments. 
Impacts
  • Amélioration de la situation nutritionnelle des groupes particulièrement vulnérables (femmes enceintes/allaitantes et enfants en bas âge) en soutenant une agriculture durable sensible à la nutrition.
  • Renforcement des compétences des services déconcentrés de l’État sur la prise en compte du lien entre agriculture et nutrition. 
01/04/2018
Date de début du projet
31/12/2021
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Luang Prabang, Luang Namtha, Phongsaly et Houaphan
Localisation
5 716 987
EUR
Montant du financement
République démocratique populaire lao – ministère de l’Agriculture et de la Forêt
Bénéficiaires
Cofinanceurs