• logo linkedin
  • logo email
climate-change-development-bank-project-cycles

Au cours des cinq années qui ont suivi l'accord de Paris, les institutions de financement du développement ont pris divers engagements pour aligner leurs opérations sur les objectifs en matière de changement climatique. Dans ce rapport, les auteurs analysent la mesure dans laquelle ces engagements et principes officiels sont devenus manifestes dans les opérations régulières du cycle de projet d'un échantillon représentatif d'IFD opérant dans le monde entier. Selon la définition de la Banque mondiale, "le cycle de projet est le cadre utilisé pour concevoir, préparer, mettre en oeuvre et superviser les projets". Pour les BMD et les membres des IFD, ils analysent la stratégie, les rôles, les outils et les techniques utilisés pour intégrer le changement climatique dans leurs opérations au niveau des projets. Pour chaque IFD et pour les deux ensembles d'IFD réunis, cela implique trois niveaux d'analyse :

  • (1) les stratégies des IFD sur le changement climatique en ce qui concerne l'intégration du changement climatique dans leurs structures opérationnelles de projet respectives ;
  • (2) leurs rôles dans la facilitation des efforts de leurs clients pour répondre aux exigences qui leur sont appliquées ;
  • et (3) les exigences réelles appliquées à leurs clients par chaque IFD. Pour cette analyse, nous nous sommes appuyés sur des sources primaires : les politiques ESS officielles et les exigences des emprunteurs telles qu'elles sont énoncées dans les documents publics. Nous constatons que différentes parties du projet sont plus propices que d'autres à l'intégration des objectifs climatiques, et que si de nombreuses IFD font preuve de leadership dans certaines parties du cycle de projet, plus d'ambition et de coordination restent nécessaires.

Ce papier de recherche est publié dans le cadre des groupes de travail de l'International Research Initiative on Public Development Banks, et à l'occasion de la 14ème conférence internationale de recherche de l’AFD sur le développement.

Réaliser le potentiel des banques publiques de développement pour atteindre les objectifs de développement durable, c’est l’ambition du programme de recherche lancé par l'Institut de la nouvelle économie structurelle de l'université de Pékin (INSE), et soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation Ford et l’International Development Finance Club (IDFC).

Consulter la synthèse pour un aperçu rapide de ce travail et des résultats de recherche

Visionner le pitch vidéo

Année de publication :
2020