L’allocation des ressources des banques nationales de développement : répond-elle aux objectifs de développement ?

publié en novembre 2020
  • logo linkedin
  • logo email
The Allocation Ressources of PDBs, by Laurent Wagner

Les institutions financières publiques et les banques nationales de développement (BND), en particulier, sont bien adaptées pour combler les déficits de financement sur les marchés non desservis ou sous-desservis. En vertu de leur mandat de développement et de leur expertise locale, les BND sont en mesure d'opérer et d'investir dans les régions les plus vulnérables où le risque est souvent trop important pour une majorité d'acteurs privés. Cette étude vise stimuler la réflexion quant aux mandats des BND dans ce contexte en mettant en lumière le rôle important qu'elles peuvent jouer pour remédier au manque de financement dans les zones vulnérables des pays en développement. En utilisant des données au niveau des entreprises pour 127 pays sur la période 2006-2018, l'auteur constate qu'en moyenne, il n'y a pas de différence significative en termes de niveaux de productivité entre les entreprises accédant à des financements privés et celles accédant à des financements publics. Les BDN ont tendance à fournir davantage de financements dans les localités moins développées par rapport aux banques commerciales privées. Ses résultats montrent donc que les banques publiques soutiennent davantage d'entreprises dans les localités moins développées, sans nécessairement sélectionner les entreprises les moins productives. Au contraire, elles semblent être capables de gérer davantage de risques liés au contexte local qui échappent au contrôle direct de l'entreprise mais qui pourraient affecter la performance future de leur portefeuille. Les faits confirment également le consensus naissant selon lequel les banques publiques jouent un rôle anticyclique en renforçant leur offre de crédit en période de crise.

Ce papier de recherche est publié dans le cadre des groupes de travail de l'International Research Initiative on Public Development Banks, et à l'occasion de la 14ème conférence internationale de recherche de l’AFD sur le développement.

Réaliser le potentiel des banques publiques de développement pour atteindre les objectifs de développement durable, c’est l’ambition du programme de recherche lancé par l'Institut de la nouvelle économie structurelle de l'université de Pékin (INSE), et soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation Ford et l’International Development Finance Club (IDFC).

Consulter la synthèse pour un aperçu rapide de ce travail et des résultats de recherche

Visionner le pitch vidéo

 

Année de publication :
2020