• logo linkedin
  • logo email

5 des 700 rivières du Bangladesh traverse Dhaka, sa capitale. Pourtant, même si la ressource en eau semble abondante, la baisse rapide du niveau des nappes phréatiques dû à un pompage excessif est notamment une des explications du fait qu’un tiers de la population de la ville n'a pas d'accès à une eau viable. 
Avec l'UE, l'AFD et ses partenaires financent la construction de stations de traitement d'eau de Gandharbpur et de Saidabad III. L'objectif ? Passer du pompage des eaux souterraines à celles de surface et ainsi fournir de manière durable un accès à l’eau aux habitants de Dhaka, y compris les plus vulnérables vivant dans les quartiers informels de la ville.
©AFD2020

collection :
Vidéo
disponible aussi en : fr en

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !