• logo linkedin
  • logo email
Résumé d'évaluation - Projets d’appui au secteur de la santé au Tchad (PASST 1 et 2)

Au Tchad, pour le secteur de la santé, le projet PASST (1 et 2), a fait l’objet d’une évaluation ex-post du PASST 1 et à mi-parcours pour le PASST 2, en février 2019. Les deux projets, ou le programme, visait à contribuer à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans les régions de N'Djaména, du Logone Occidental et de l’Ouaddaï.

Le programme PASST s’est inscrit dans un contexte macro-économique et politique en forte évolution. La chute du cours du pétrole conjuguée à la crise au Sahel a eu pour conséquence, dès 2014, la réduction du budget de la santé puis des mesures drastiques de réductions des dépenses sociales. Alors que la logique d’intervention du programme PASST reposait sur un double mouvement convergent entre offre et demande, l’État n’a pas été en capacité de fournir les moyens nécessaires pour permettre une offre croissante de services de santé alors que le contexte sanitaire et démographique le justifiait pleinement.

Le chemin de changement théoriquement pensé à l’origine de la conception du projet n’a donc pas pu être pleinement suivi. Néanmoins, le programme PASST a permis de contribuer à de nombreux changements tant en matière de pratique de soins, que de comportement des populations au regard des services de santé. L’équipe projet devrait maintenant chercher à mieux valoriser et pérenniser ces changements
 

pdf : 119.91 Ko
auteur(s) :
AFD/COTA
disponible aussi en : fr
119.91 Ko (pdf)
téléchargé 1 fois