• logo linkedin
  • logo email

La littérature consacrée aux déterminants de la prise d’armes au Sahel privilégie les causes socio-économiques et, en second lieu, sécuritaires : un consensus relativement large émerge autour de la marginalisation de certaines communautés d’un côté et, de l’autre côté, des conflits autour des ressources naturelles, en tant que facteurs principaux de la prise d’armes au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Les facteurs identitaires - personnels et communautaires – sont également retenus comme importants pour toutes les catégories de groupes armés, mais ils apparaissent secondaires, tout comme l’« appât du gain », et n’expliquent pas de manière autonome la mobilisation armée.

pdf : 862.91 Ko
auteur(s) :
Giovanni Zanoletti (Université Paris Nanterre)
coordinateur :
Elodie Riche
issn :
2492-2846
pages :
78
numéro :
134
disponible aussi en : fr
862.91 Ko (pdf)
téléchargé 203 fois