• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique AFD
Le metro câble entre Durán et Guayaquil réduira par quatre le temps de trajet quotidien de 230 000 habitants. L'AFD entend répondre au problème des transports urbains de la capitale économique équatorienne, améliorer la qualité de vie des habitants et lutter contre le réchauffement climatique.
Contexte

Guayaquil est la ville la plus peuplée d’Équateur avec 2,3 millions d’habitants (recensés en 2010). Elle est située sur la côte Pacifique, au niveau de l'estuaire du fleuve Guayas. Elle héberge le port fluvial et maritime le plus important du pays, moteur de l’économie nationale.

En 2006, la métropole a lancé un système de BRT – Bus Rapid Transit – dans la ville (le Metrovía), mais les zones nord et les communes de l’est sont encore mal couvertes par un service de transport de qualité. Le fleuve Guayas ne peut être traversé qu'à des endroits limités où se concentrent les flux de voyageurs venant des municipalités résidentielles de l’Est et travaillant généralement à Guayaquil.

C'est le cas de la municipalité de Durán qui héberge 230 000 habitants et génère des déplacements de plus de 100 000 passagers par jour.

Descriptif

Le projet finance une ligne de transport par câble de 4,1 km entre Durán et le centre de Guayaquil.

La ligne reliera en 15 minutes (contre une heure actuellement à l’heure de pointe) le cœur économique de Guayaquil à la zone résidentielle de Durán, simplifiant le franchissement du fleuve. Le système de câble aérien est ici particulièrement adapté à la courte distance et au franchissement nécessaire d’un obstacle naturel.

Ce téléphérique va permettre un transit pouvant atteindre jusqu'à 3 200 personnes, par heure et par sens. Son tarif de 0,70 USD par trajet, encouragera une fréquentation journalière de la ligne, estimée à 36 000 passagers, d’ici 2020. Le projet inclut aussi la mise en place d’un système de bus de rabattement à Durán pour encourager la fréquentation du câble.

Impacts
  • Amélioration de la mobilité pour 36 000 passagers par jour.
  • Une diminution de la pollution de 15 kteq de CO2.
  • Limitation de la congestion du trafic sur les axes de franchissement du fleuve et au centre-ville de Guayaquil.
04/08/2017
Date de début du projet
20 ans
Durée du financement
115 000 000
USD
Montant du financement
Municipalité de Guayaquil
Bénéficiaires