• logo linkedin
  • logo email
L’Algérie a connu le 21 mai 2003 un violent séisme, évalué à 6,7 sur l’échelle de Richter, qui a causé des dégâts matériels et humains considérables. L’AFD a soutenu le pays dans cette rude épreuve en contribuant à la reconstruction des foyers détruits.
Context

Pour faire face aux conséquences du séisme de mai 2003, les autorités algériennes ont mis en place un programme post séisme/reconstruction comprenant trois phases : 

  • premiers secours et installation des familles dans des tentes,
  • relogement dans des chalets et réhabilitation des logements récupérables,
  • reconstruction des logements.

Les autorités ont également voté une loi de finance rectificative de 1,4 milliard d’euros pour financer ce programme. La communauté des bailleurs a donc été sollicitée pour participer au financement de la troisième phase.

Description

Le projet contribue au financement de la reconstruction d'infrastructures et services de base, au rétablissement de conditions de vie satisfaisantes et sécurisées par rapport au risque sismique, des populations des zones sinistrées des wilayas d’Alger et de Boumerdès, et de cinq autres wilayas affectées par ce séisme : Bouira, Blida, Tizi-Ouzou, Médéa et Tipaza. 

Impacts

Réinstallation de la population cible dans les nouveaux logements.

04/06/2004
Project start date
Sectors
Alger, Boumerdès et 5 autres wilayas
Location
Financing tool
50 000 000
EUR
Financing amount
République algérienne démocratique et populaire
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville
Beneficiaries
BEI
Banque mondiale
Co-financiers