• logo linkedin
  • logo email
L’AFD accompagne le renouveau du ferroviaire, voulu par le gouvernement azerbaidjanais, à travers un second programme dans le secteur, en co-financement avec la Banque Asiatique de Développement. Fruit d’une approche globale, ce programme associe renouvellement d’infrastructures et assistance technique à la restructuration de la compagnie ferroviaire, ADY.
Context

L’Azerbaïdjan se situe au carrefour de plusieurs corridors internationaux, dont le corridor « Nord-Sud » reliant l’Iran à la Russie. Pour pouvoir jouer pleinement son rôle de pays de transit, le pays doit investir dans le renouvellement de ses infrastructures ferroviaires, qui ont souffert de sous-investissement depuis plus de vingt ans. 

L’AFD est engagée dans une collaboration de long terme avec ADY, la société nationale des chemins de fer. À la suite d’un premier prêt pour la rénovation d’ateliers de maintenance octroyé en 2015, ce nouveau projet en cofinancement avec la Banque Asiatique de Développement (BAsD) permettra de renforcer la coopération entre l’AFD et ADY, en s’appuyant notamment sur la mise en place d’importants programmes d’assistance technique, en complément du financement des infrastructures.

Description

Le projet entend contribuer au développement durable du transport ferroviaire en Azerbaïdjan, en visant deux objectifs principaux: 

  • remise à niveau de l’infrastructure : rénovation de la ligne Sumqayit-Yalama, qui constitue la partie nord du corridor Nord-Sud. Les travaux doivent permettre la modernisation de 166,5 km de voies ferrées en double voie afin d’assurer une circulation rapide et sûre des marchandises et des voyageurs ;
  • appui aux réformes institutionnelles et opérationnelles de l’entreprise via un programme d’assistance technique afin qu’elle puisse être financièrement viable et proposer des services fiables et rentables sur le transport de fret et de voyageurs. 

L'AFD finance le projet via un prêt souverain signé avec le ministère des Finances (MoF) azerbaidjanais. Ce financement sera ensuite transféré en subvention à ADY, bénéficiaire final et maîtrise d’ouvrage du projet.

Impacts

Un secteur ferroviaire efficient et durable est indispensable au développement économique de l’Azerbaïdjan et lui permettra entre autres de maximiser son potentiel de transit. Les bénéfices économiques attendus sont principalement liés à une augmentation du transport de marchandises sur la ligne Bakou–Yalama et plus généralement entre l’Asie du Sud et la Russie via l’Azerbaïdjan.

La composante « assistance technique » du projet vise à faire d’ADY une compagnie publique efficace et économiquement viable dans un cadre réglementaire clair sur le trafic ferroviaire, ce qui permettra de créer un environnement stable sur l’ensemble du secteur ferroviaire du pays.

11/03/2019
Project start date
4 ans
Duration of funding
Corridor Sumqayit-Yalama
Location
Financing tool
105 000 000
USD soit
93 000 000
Euros
Financing amount
En cours
Status
Ministère des Finances (MoF)
Beneficiaries
Banque asiatique de développement
Co-financiers