• logo linkedin
  • logo email
Le projet a pour but de sécuriser et d'améliorer les conditions de production, le développement d’activités rurales autour des marchés de collecte et de regroupement et la valorisation économique des produits agricoles dans les régions de Tahoua et d’Agadez. Un projet soutenu par l'Union européenne.
Context

La surface du Niger est de 1,27 million de km², dont 13 % de terres cultivées, 23 % de prairies naturelles et 1 % de forêt seulement. Les autres terres se partagent entre surfaces artificialisées et surtout des déserts et des steppes. L’agriculture est cruciale pour le pays : ce secteur continue de représenter une part très importante du PIB : 40 % en 2016. L’agriculture et l’élevage emploient plus de 85 % de la population active. Chaque année, entre 15 à 20 % de ces populations (2 à 3 millions de personnes) se trouvent en insécurité alimentaire, même en année de production agricole excédentaire.

Description

Le projet prévoit de :

  • renforcer les infrastructures et les aménagements au développement des productions agricoles et à leur mise en marché à travers des collectivités régionales et communales (26 communes ayant une population totale de 1 843 663 personnes soit une population active rurale d’environ 810 000 personnes dans 9 départements sur les 2 régions),
  • faciliter l’accès aux institutions financières pour les acteurs des filières agricoles,
  • améliorer les services aux agriculteurs (formations, conseils, appui technique) pour les former à une agriculture moderne, performante et durable. 

L'AFD soutient ce projet à travers un prêt de 30 millions d'euros, une subvention de 7 millions d'euros ainsi qu'une délégation de fonds de l'Union européenne de 30 millions d'euros.

Impacts

À travers des investissements portés par les collectivités territoriales, les interventions du projet permettront une mobilisation et une valorisation accrue des ressources en eaux (aménagement), la protection des ressources et du potentiel productif des sols et le développement des infrastructures marchandes sur une zone clairement délimitée et des communes formellement identifiées. Les aménagements réalisés par le projet vont accroître la disponibilité en terres irriguées et permettre de développer de nouvelles activités, prioritairement en faveur des jeunes ruraux et des femmes afin de leur faciliter l’accès à une autonomie sociale et économique. 

Les principes du Fond d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnel (FISAN ) de l’Initiative « 3N » seront appliqués pour le financement des investissements publics et privés ainsi que les documents de politiques et les stratégies du gouvernement dans les domaines d’intervention du projet comme la gestion des infrastructures, la petite irrigation ou l’appui conseil et la vulgarisation. 

01/12/2017
Project start date
Régions d’Agadez et de Tahoua
Location
67 000 000
EUR
Financing amount
En cours
Status
République du Niger
Beneficiaries
Union européenne
Co-financiers

The content of this project information sheet falls under the sole responsibility of the AFD and does not necessarily reflect the opinions of the European Union.