• logo linkedin
  • logo email
Le projet d'appui au développement de l'enseignement moyen au Sénégal a pour objectif de contribuer à l'extension et à l'amélioration de l'enseignement public dans la région de Dakar.
Contexto

Le Sénégal a défini une politique de développement de l’éducation de base de dix ans qui transfère la pression démographique sur le segment post-primaire (collèges). Cette ambition d’allongement de la scolarité s’inscrit dans l’effort de modernisation du pays, en améliorant le niveau d’éducation et d’employabilité des jeunes. Ce niveau post-primaire est particulièrement inéquitable et les conditions d’accueil des élèves les plus défavorisés souffrent d’un déficit d’investissement auquel le gouvernement a commencé à remédier.

L’accent mis par l’initiative Fast Track sur la scolarisation primaire a aussi contribué à concentrer l’intervention des Partenaires Techniques et Financiers sur le primaire. Le Partenariat mondial pour l’éducation qui prend la relève de l’initiative Fast Track doit remédier à cette situation et intégrer le post-primaire (niveau moyen). Les besoins du niveau moyen se caractérisent aussi bien par le déficit en infrastructures que par l’amélioration des conditions d’apprentissage et de réussite des élèves. C’est à ces deux niveaux que le projet ADEM/DAKAR se propose d’intervenir, en ciblant les Académies de la région de Dakar, particulièrement sous tension démographique.

Descripción

L’objectif du projet est de contribuer à l’extension d’un enseignement public moyen de qualité dans la région de Dakar et à l’amélioration du pilotage du sous-secteur au niveau des acteurs déconcentrés.

Le projet s’articule autour de trois axes :

  • Amélioration des conditions d’accès à l'enseignement moyen avec la construction et l’équipement de 8 collèges et la réhabilitation/extension et l’équipement de 9 collèges qualité de l’enseignement moyen et de son pilotage par l’amélioration des capacités des acteurs déconcentrés (inspection académique, inspections départementales, formateurs de formateurs, chefs d’établissement) pour un meilleur pilotage du sous-secteur et des établissements dans une logique de contrat de performance.
  • L’ appui aux projets d’établissements sélectionnés sur appel à projets, en faveur de la réussite des élèves.
  • La mise en place d’une politique régionale annuelle de maintenance des établissements du moyen et du secondaire par le Conseil régional de Dakar coordination et supervision du projet par le Ministère de l'Éducation nationale
Impactos
  • Accueil de plus de 20 000 élèves dans des conditions adéquates développement de l’enseignement des sciences et des TIC avec la construction et l’équipement de laboratoires et de salles multimédia.
  • Amélioration du pilotage et de la gestion du sous-secteur pour le rendre plus efficace (plus de réussite scolaire) et efficient (réduction des coûts par élève par diminution du redoublement sans baisse de la qualité).
  • Élaboration d’une politique de maintenance des établissements avec des plans annuels de maintenance négociés entre le ministère et les collectivités locales qui améliorera la durée de vie des bâtiments et réduira les coûts de maintenance.
  • Mise en œuvre des contrats de performances déclinés du niveau central vers les acteurs déconcentrés qui rendra la gestion et le pilotage plus efficients et efficaces.
12/09/2013
Fecha de inicio del proyecto
30/06/2018
Fecha de finalización del proyecto
Dakar, Sénégal
Lugar
Tipo de financiamiento
12 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Ministère de l'Education nationale
Beneficiarios