• logo linkedin
  • logo email
default image
Ramallah, le 23 juillet 2020 : La directrice de l’Agence française de développement (AFD) et le ministre des Finances de l’Autorité palestinienne ont signé aujourd’hui, en présence du Premier ministre palestinien et du Consul général de France à Jérusalem un accord pour une subvention de 1.3 million d’euros pour aider les Palestiniens à lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Les premiers cas de Covid-19 sont apparus début mars en Cisjordanie et à Gaza. Malgré les recommandations du gouvernement palestinien et de l’OMS sur les mesures de protection sanitaire (incluant le port du masque, le respect de distances de sécurité et des mesures d’hygiène), une augmentation significative du nombre de cas en Cisjordanie poussait la Ministre palestinienne de la Santé à déclarer l’arrivée d’une seconde vague de Covid-19.

« Cette subvention a pour finalité de contribuer à préserver et à améliorer la santé des populations en Palestine, dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19. A court terme, il s’agit de renforcer les capacités de prise en charge du système de santé palestinien de patients atteints de la Covid-19, et de contribuer à moyen terme au renforcement de la résilience du système de santé. Le projet consiste en un appui d’urgence destiné à financer des équipements et des médicaments permettant d’améliorer les capacités de prise en charge des établissements de santé ciblés », a déclaré Catherine Bonnaud, directrice de l’AFD en Palestine. 

Le système de santé palestinien est fragilisé par des difficultés chroniques : contraintes de financement et d’approvisionnement en équipements et médicaments, notamment à Gaza, du fait du blocus ; indisponibilité de nombreux traitements ; système de permis complexe pour le transfert médical de patients ; pression sur le réseau d’hôpitaux de Jérusalem-Est, etc. « À travers ce projet, c’est le lien social, la qualité du rapport entre les institutions et les citoyens, qui est renforcé. Il s’agit d’une des priorités stratégiques de l’AFD au Moyen-Orient », a conclu Catherine Bonnaud. 

Ce projet est financé par l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre de l’initiative « Covid-19 - Santé en Commun » portée par la France. 

Contact : 

Nada Haddadhaddadn1.ext@afd.fr