• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Le ministre de l’Économie et des Finances, l’ambassadeur de France et le directeur de l’AFD au Togo ont signé une convention de financement d’un montant de 3 millions d’euros (environ 2 milliards de francs CFA). Cette subvention qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Santé en Commun » vise à appuyer le volet socioéconomique du plan national de riposte contre la Covid-19 en apportant une contribution financière permettant le refinancement du programme Novissi.

Ce dispositif d’accompagnement social a été mis en place par le gouvernement togolais au bénéfice des populations rendues vulnérables du fait de la crise sanitaire, particulièrement les travailleuses et travailleurs du secteur informel. La France, via l’AFD, confirme ainsi son plein soutien à ce dispositif innovant d’accompagnement aux plus vulnérables touchés par la crise. Un appui qui vient s’ajouter à celui de l’Union européenne qui a mis à disposition du Trésor public togolais, depuis le mois de mai, plus de 6 milliards de FCFA pour soutenir les mesures adoptées par le gouvernement contre la pandémie du Covid et ses effets économiques. C’est une nouvelle illustration de l’engagement de la « Team Europe » (ambassades d’Allemagne et de France, délégation de l’Union européenne et Chambre de commerce européenne au Togo) à œuvrer de manière concertée pour appuyer les autorités togolaises.

Déployé en avril 2020, dès le début de la mise en œuvre du plan togolais de riposte, Novissi, qui signifie « entraide » en éwé, est un programme de transferts monétaires versés en mobile money. Par ce mécanisme, un revenu de remplacement a été mis à disposition de plus de 500 000 Togolais, acteurs du secteur informel et ayant perdu ou risquant de perdre leur revenu en raison des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus (couvre-feu, bouclage de certaines villes…). 

Pendant deux mois, jusqu’à l’allègement des mesures restrictives par les autorités togolaises le 8 juin, plus de 11 milliards de FCFA (16 millions d’euros) ont été ainsi distribués par le gouvernement en appuis mensuels : 12 250 FCFA pour les femmes et 10 500 FCFA pour les hommes, par des virements effectués tous les 15 jours. Ces fonds, une fois versés, ont pu être utilisés par les bénéficiaires, sensibilisés à privilégier les transactions électroniques pour leurs dépenses quotidiennes (achats de vivres, paiement de factures d’eau et d’électricité). 

Novissi, par son approche sensible au genre (65 % de femmes bénéficiaires) et ses modalités de déploiement intégralement numérisé est exemplaire. Accessible à tous dans des délais très courts, il a allégé la charge souvent importante laissée aux femmes pour s’occuper des personnes dépendantes du foyer, tout en contribuant à la sécurité des populations grâce au respect des mesures barrières indispensables en cette période inédite de crise sanitaire majeure. 

 « Je suis particulièrement heureux et fier que nous ayons réussi, conformément au message d’Emmanuel Macron adressé au chef de l’État togolais à l’occasion du 60ème anniversaire d’indépendance du Togo, à concrétiser ce partenariat afin d’accompagner la réponse du gouvernement togolais à cette crise mondiale, dont les conséquences économiques sont d’ores et déjà majeures. », Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo

« Novissi est né de la volonté du chef de l'État, Faure Essozimna Gnassingbé, d'accompagner les Togolais les plus vulnérables durant ces moments difficiles de lutte contre le Covid-19. Nous avons choisi une approche entièrement digitale, qui permet d'atteindre directement les bénéficiaires par les paiements mobiles en garantissant traçabilité et transparence. Novissi représente une véritable rupture méthodologique avec le passé et préfigure la manière dont les programmes de filets sociaux et de transferts monétaires seront dorénavant mis en œuvre dans notre pays. » Mme Cina Lawson, ministre des Postes, de l’Économie numérique et des Innovations technologiques du Togo.


Contact presse : Noël Ameble