• logo linkedin
  • logo email
default image
Afin de garantir la pérennité de la fourniture de services d'assainissement, un accès équitable et une utilisation responsable de l'eau pour les habitants de la ville d'Abancay et des communautés rurales du micro-bassin Mariño, l'AFD, Sunass et Helvetas Pérou ont signé un accord de coopération au bénéfice de plus de 65 000 usagers.

À travers cet accord, qui s'inscrit dans le secteur Eau urbaine du programme EUROCLIMA+, financé par des fonds de l'Union européenne, le projet « Eau pour Abancay et les communautés, pour toujours : développer des stratégies de résilience urbaine au changement climatique dans le micro-bassin Mariño », permettra de consolider un modèle de travail destiné à accroître la sécurité de l’approvisionnement en eau des villes intermédiaires andines.


Protection des ressources

Le projet intègre la protection, la restauration et la gestion des écosystèmes où se trouve la source d'eau de la ville à travers un mécanisme d'investissement durable et de rémunération pour les services écosystémiques, l'optimisation de la demande en eau de la ville, la surveillance ainsi que la maîtrise des pertes en eau. Le tout en sensibilisant, en renforçant et en consolidant les espaces de gouvernance pour une gestion globale des ressources hydriques.

Selon Nicolas Fornage, directeur régional de l'Agence française de développement (AFD) pour les pays andins, cette initiative reflète l'étroite coopération entre le Pérou, la France et l'Union européenne. En particulier grâce à ces cofinancements qui permettent d'accompagner les initiatives des collectivités locales avec des innovations organisationnelles, des techniques de gestion des ressources, et plus spécifiquement le mécanisme de rémunération des services écosystémiques. « Ce projet permettra de mobiliser, à travers les opérateurs de l'eau et de manière durable, les ressources nécessaires à la gestion des bassins-versants alimentant les centres urbains, matérialisant ainsi une nécessaire solidarité urbaine-rurale, analyse Nicolas Fornage. De cette manière, ce projet innovant et l'expérience de sa mise en œuvre dans le bassin de Mariño pourraient être répliqués dans d'autres pays andins. »

Une fois terminée la période d'urgence sanitaire due au Covid-19, des actions sur le terrain pourraient être lancées. Entre-temps, la signature de l'accord permet à toutes les parties prenantes du micro-bassin de Mariño de démarrer la phase de planification, d'engagements et d'articulation du projet.

La signature de l'accord a été suivie par Diego Mellado, ambassadeur de l'Union européenne au Pérou, Antoine Grassin, ambassadeur de France au Pérou, Iván Lucich Larrauri, président exécutif de Sunass, Binolia Porcel Luna, directeur d'Helvetas Pérou, ainsi que par des responsables d'Emusap Abancay et des entités liées au secteur.

 

À propos d'EUROCLIMA+

EUROCLIMA+ est un programme financé par l'Union européenne pour promouvoir un développement écologiquement durable et résilient au climat dans 18 pays d'Amérique latine, en particulier au profit des populations les plus vulnérables. Le programme est mis en œuvre dans le cadre du travail synergique de sept agences : l’AFD, l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID), la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Expertise France (EF), la Fondation internationale et ibéro-américaine pour l'administration et les politiques publiques (FIIAPP), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et ONU Environnement.