• logo linkedin
  • logo email
Améliorer l’assainissement et les outils de prévision des inondations à Pointe-Noire, AFD
Pointe-Noire a connu une urbanisation rapide, marquée par la multiplication de quartiers précaires, et une grande vulnérabilité aux inondations. L’AFD soutient un projet qui vise à améliorer les conditions de vie des populations ponténégrines en renforçant les infrastructures de drainage et de gestion des déchets et en développant la connaissance et la prévisibilité des phénomènes hydrologiques.
Contexte

Ville côtière d’un million d’habitants, Pointe-Noire est confrontée à une forte progression des zones d’habitat précaire. Avec la montée des eaux de l’océan et l’augmentation de la fréquence des pluies intenses, elle se trouve de plus en plus exposée aux inondations. Son réseau d’assainissement est sous-dimensionné.

Les filières de gestion des déchets et des eaux usées sont faiblement organisées et ne sont pas en capacité de répondre à l’ensemble des besoins de la population. Chaque année durant la saison des pluies, des milliers de personnes sont touchées par les inondations. Ces dernières favorisent la propagation de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le choléra et dégradent fortement l’environnement.

Le pays dispose par ailleurs d’un réseau d’une dizaine de stations hydrologiques fonctionnelles, qui doit lui permettre de collecter et d’analyser les données scientifiques en vue d’anticiper les phénomènes d’inondation. Mais ce réseau a besoin d’une remise à niveau importante pour être pleinement opérationnel.

Descriptif

Le projet soutenu par l’AFD est mis en oeuvre par le ministère de l’Aménagement, de l’Équipement du territoire, des Grands travaux (MAETGT), en lien avec la municipalité de Pointe-Noire.

Il comprend un appui local à la municipalité de Pointe-Noire et à ses services techniques pour améliorer la maintenance des ouvrages de drainage et la gestion des déchets et des eaux usées. Il prévoit également la construction d’infrastructures de drainage pluvial permettant d’assainir le centre-ville, et des travaux de protection contre les érosions dans les quartiers périphériques de la ville. Le projet contribuera aussi à renforcer le Service hydrologique et météorologique national congolais (SHN), à travers la construction et la réhabilitation de 30 stations hydrologiques et un appui au fonctionnement et à l’exploitation de ces stations pendant cinq ans.

Impacts
  • Amélioration des conditions de vie et du bien-être de la population ponténégrine
  • Réduction des coûts induits par les inondations, les eaux stagnantes et les décharges sauvages dans la ville de Pointe-Noire
  • Structuration des filières de précollecte des déchets et des eaux usées à Pointe-Noire
  • Consolidation de la coordination entre la mairie centrale de Pointe-Noire, les mairies d’arrondissement et les chefferies de quartiers
  • Amélioration de la prévisibilité et de la lutte contre les phénomènes hydrologiques
01/01/2018
Date de début du projet
5 ans
Durée du financement
Pointe-Noire
Localisation
40 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère de l’Aménagement, de l’Équipement du territoire, des Grands travaux
Bénéficiaires