• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
La Géorgie souhaite développer son système de protection sociale et de santé, impacté par la transition politique et économique complexe qui a suivi l’indépendance du pays en 1991. L’AFD l’accompagne à travers un appui financier et technique centré autour de trois secteurs de l’action sociale : protection sociale, système de santé et aide aux personnes déplacées internes (IDP).
Contexte

Protection sociale : un nouveau système d’aide a été initié en 2006 via l’introduction du système Targeted Social Assistance qui bénéficie aujourd’hui à environ 12 % de la population. 

Santé : un système de couverture universelle a été introduit en 2014. Il couvre actuellement 90 % de la population. Toutefois, le coût du système augmente chaque année alors que la qualité des soins ne semble pas en profiter. Pendant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, les besoins sanitaires ont augmenté.

Déplacés internes : le pays compte plus de 280 000 déplacés internes (IDP) originaires d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud. Ils sont éligibles à une allocation statutaire et ont un droit au logement qui s’est en partie traduit par l’installation de familles dans des anciens bâtiments publics. Toutefois, 53 000 familles n’ont officiellement pas reçu de logement, et 10 000 vivent dans des conditions précaires.

Descriptif

L’AFD accompagne la Géorgie dans la réforme de ses systèmes de protection sociale, pour les 3 champs indiqués, à travers un prêt de politique publique sur trois ans (2018-2020), pour un total de 140 millions d'euros. Ce financement est accompagné d’une assistance technique opérée par Expertise France

Impacts
  • Renforcement du système d’aide sociale et de solidarité : le programme cible des catégories de population fragiles qui sont insuffisamment couvertes par le système d’aide sociale actuel : personnes en situation de handicap, enfants des rues et enfants en situation de handicap lourd.

  • Amélioration du système de santé et de l’équité dans l’accès aux soins : il s’agit d’accompagner la mise en place progressive d’un dispositif de contrat de performance entre les établissements de santé et la sécurité sociale pour le régime universel qui va permettre de réduire le reste à charge et d’améliorer la qualité des soins. D’autre part, le projet s’intéressera à la prise en charge des maladies mentales en accompagnant la modernisation des services en s’appuyant sur les normes de l’Union européenne. De plus, dans le contexte de la crise liée à la pandémie de Covid-19, il permettra également de soutenir le plan de réponse sanitaire.

  • Préparation de la réforme du système d’allocation aux IDP et relogement des familles vivant dans des logements collectifs insalubres : le projet accompagnera le travail de consultation préparant la réforme du système d’allocations vers une approche basée sur les besoins, le relogement des familles résidant dans des habitats collectifs insalubres, et enfin la mise en place de mesures d’accompagnement des familles vulnérables.

09/11/2018
Date de début du projet
Géorgie
Localisation
141 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère des Personnes déplacées internes des territoires occupés, du Travail, de la Santé et des Affaires sociales
Bénéficiaires