• logo linkedin
  • logo email
Appuyer la professionnalisation et la numérisation de l’enseignement supérieur à Djibouti
L’AFD soutient le développement de l’enseignement supérieur à Djibouti dans les secteurs du numérique et de la santé.
Contexte

L’enseignement supérieur djiboutien doit amener à l’emploi un nombre croissant de bacheliers sur un marché du travail rapidement saturé :

  • du fait de l’accroissement démographique et de l’extension de l’obligation de scolarité, les effectifs de l’université de Djibouti (UD) ont triplé en dix ans
  • dans le même temps, le marché du travail formel reste étroit et marqué par un chômage massif (près de 50 % de la population active).

La modernisation de l’enseignement supérieur et son adaptation à ses niveaux amont (nombre et capacités des étudiants) et aval (demande des entreprises) constituent donc une question stratégique.

Descriptif

Le financement appuie le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche pour améliorer les taux d'insertion de ses jeunes diplômés et permettre à Djibouti de devenir un pôle reconnu en matière de formation supérieure numérique et santé. En particulier, le projet vise à :

  • moderniser et accroître la qualité de l’offre de formation dans la filière informatique/ numérique à l’UD
  • créer sur le campus de l’UD un centre de formation pour le numérique, l’innovation et la technologie (CENIT), qui proposera des formations continues pour le personnel des entreprises, accompagnera des entrepreneurs et jouera un rôle de centre de ressources numériques
  • créer un centre de simulation médicale à vocation régionale à l’Institut supérieur des sciences de la santé (ISSS).
Impacts
  • Amélioration du taux d'insertion des diplômés
  • Modernisation de l’enseignement (e-learning, pédagogie active)
  • Ouverture de nouvelles formations aux métiers du numérique, domaine dans lequel un potentiel élevé de création d’emplois a été identifié
  • Renforcement de la professionnalisation des personnels de santé
01/01/2019
Date de début du projet
4 ans
Durée du financement
Outils de financement
10 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Bénéficiaires