• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Faute d'infrastructures routières satisfaisantes, la ville d'Antananarivo subit un trafic intense qui ralentit son développement économique et celui du pays. Ce projet, qui prévoit le prolongement de la rocade urbaine actuelle, contribuera à désengorger les routes de l'agglomération. À la clé : un accès facilité à la capitale et une mobilité améliorée des usagers et des opérateurs économiques.
Contexte

Les conditions de déplacement sont extrêmement difficiles autour et à l’intérieur d’Antananarivo, la capitale économique et politique malgache. Elles pèsent sur le développement économique de l’agglomération et sur celui du pays tout entier, mais aussi sur le quotidien des 2,6 millions d'habitants de la communauté urbaine. Dans les années 2000, différents projets de planification urbaine ont été lancés et la priorité a été donnée à un projet de rocade reliant les routes nationales et devant permettre au trafic interurbain de contourner la ville.

Plusieurs tronçons ont été créés entre 2003 et 2006. En 2005 notamment, l’AFD a financé la construction d’une partie de la rocade dans le cadre du projet d’aménagement du marais Masay. Néanmoins, les tronçons existants ne suffisent plus à répondre aux besoins des usagers. La zone urbaine à l’est de l’agglomération est extrêmement encombrée. De nombreux poids-lourds y transitent vers la capitale ou d’autres régions et leur passage dégrade la voirie. Ce trafic ne cesse de s’intensifier. Pour désengorger le centre-ville, il est nécessaire de prolonger la rocade actuelle.

Descriptif

L’AFD accompagne le ministère en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Équipement (M2PATE) dans la mise en œuvre du projet de prolongement à l’est et au nord-est de la rocade urbaine d’Antananarivo.

Le projet vise à :

  • Prolonger la rocade urbaine à l’est et au nord-est par la construction d’une deux fois deux voies : cela permettra non seulement d’améliorer l’accessibilité interne de la capitale en soulageant les autres voies routières, mais aussi de renforcer son accessibilité externe en fluidifiant le trafic vers les autres provinces et zones économiques du pays comme le port de Tamatave, à l'est de Madagascar.
  • Préparer un programme d’aménagement urbain maîtrisé aux abords de la future rocade, notamment pour prévenir les inondations mais aussi pour protéger les piétons.

D’un coût total de 62 millions d'euros, ce projet est soutenu par l’AFD à hauteur de 24 millions d'euros et par la Banque européenne d’investissement (BEI) pour 28 millions d'euros. L’Union européenne finance la maîtrise d’œuvre dans le cadre de la Facilité pour l’investissement en Afrique. L’État malgache finance quant à lui les compensations aux populations.

Impacts
  • Désengorgement de l’agglomération d’Antananarivo.
  • Amélioration de la mobilité des usagers et des opérateurs économiques à l’intérieur et aux abords de la ville.
  • Accélération du développement économique de la ville et du pays.
  • Renforcement des acteurs publics du secteur des transports.
23/06/2016
Date de début du projet
30/06/2020
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Secteurs
Antananarivo
Localisation
Outils de financement
24 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère en charge des Projets présidentiels de l’Aménagement du territoire et de l’Équipement (M2PATE)
Autorité routière de Madagascar
AGETIPA
Bénéficiaires
l'État de Madagascar l'Union Européenne la Banque Européenne d'Investissement
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.