• logo linkedin
  • logo email
L’agriculture est une source de revenu essentielle au Laos, où elle représente près de 20 % du PIB en 2017 et fait vivre plus de 60 % de la population. L’AFD accompagne l’augmentation et la diversification de la production agricole et la sécurisation de la production face aux aléas climatiques via l’amélioration des zones irriguées et de leur gestion, en favorisant l’implication de toutes les parties prenantes pour la pérennité des infrastructures.
Contexte

Le ministère de l’Agriculture et des Forêts (MAF) a établi une stratégie nationale 2010-2020 pour le développement de l’irrigation, qui souligne le rôle central de ses services décentralisés et des populations locales pour la gestion et la maintenance des ouvrages d’irrigation. L’AFD, qui a apporté par le passé de nombreux appuis au secteur de l’irrigation en Asie du Sud-Est, renouvelle ainsi son soutien pour la réhabilitation d’un ouvrage détruit par une crue exceptionnelle en 2006. Cet ouvrage est situé dans le district de Boualapha, parmi les plus enclavés et pauvres du pays.

Descriptif

Le projet comprend deux composantes principales : 

  • D’une part, il accompagne la réhabilitation des infrastructures d’irrigation et l’extension du périmètre irrigué; 
  • D’autre part, il soutient la mise en place d’une gestion participative du périmètre irrigué et la diversification de la production agricole.

Le projet est pilote dans le sens où il permettra de concrétiser la stratégie de décentralisation de la Direction de l’Irrigation du MAF, de démontrer qu’un modèle de développement participatif de l’irrigation peut améliorer l’efficacité et la durabilité des investissements en générant des bénéfices environnementaux et sociaux, et de pouvoir ultérieurement en diffuser les leçons et retours d’expérience pour orienter les politiques publiques en matière de soutien à l’irrigation.

Impacts

1 400 personnes réparties sur 4 villages bénéficieront directement du projet, aussi bien d’un point de vue économique que nutritionnel.

L’agriculture constituant la principale source de revenu dans cette zone, la réhabilitation et l’extension du périmètre irrigué et la montée en compétence des producteurs contribueront à la diminution de la vulnérabilité face aux aléas climatiques, à l’augmentation des revenus, à l’amélioration du bien-être social et à la diversification alimentaire.

01/06/2016
Date de début du projet
30/06/2020
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Province de Khammouane, District de Boualapha
Localisation
Outils de financement
3 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère de l'Agriculture et de la Forêt
Bénéficiaires