• logo linkedin
  • logo email
Renforcement de la Commission du film du Cambodge - Image -
Ce projet souhaite renforcer l’attractivité du Cambodge pour l’accueil de tournages cinématographiques et audiovisuels étrangers, afin de soutenir le développement économique du pays.
Contexte

Créée sur financement AFD entre 2009 et 2014, la Commission du film du Cambodge (CFC) œuvre à la promotion du pays pour recevoir des tournages étrangers. Elle assure ainsi l’accueil des équipes et la formation de techniciens cambodgiens aux métiers du cinéma et de la télévision. La CFC est devenue un acteur essentiel sur ces aspects, mais sa pérennité financière et juridique n’est pas encore complètement assurée. L’équipe de la CFC doit être renforcée pour être plus proche des professionnels de l’audiovisuel et réactive face aux attentes de son ministère de tutelle, celui de la Culture et des Beaux-Arts. À moyen terme, la création d’un hub cinématographique régional pourrait être envisagée. Il faudrait que le Laos bénéficie des compétences techniques acquises par la CFC afin de compléter l’offre cambodgienne (paysages, éléments culturels) et qu’il devienne progressivement une terre de tournages à l’instar du Cambodge, en complémentarité avec ce pays voisin.

Descriptif

Cette subvention permettra la pérennisation juridique et financière de la CFC. Elle appuiera également le ministère de la Culture et des Beaux-Arts dans sa démarche de structuration du secteur par la création d’un organisme regroupant les professionnels actifs dans ce domaine. Cette subvention permettra par ailleurs l’extension régionale des activités de la CFC dans le cadre d’une coopération accrue avec le Laos.

Impacts

À travers ce nouveau financement, l’AFD entend poursuivre son soutien au secteur cinématographique, considéré à la fois comme un bien culturel et un secteur économique moderne et porteur. En rendant le pays attractif comme lieu de tournage, la CFC a démontré son efficacité en termes de création d’emplois (en zones urbaines et rurales) et d’impacts sur le secteur du tourisme (à travers la valorisation du patrimoine cambodgien auprès des téléspectateurs européens, par exemple), première source d’entrée de devises du Cambodge. Le bilan de la CFC depuis sa création compte :

  • l’accompagnement de plus de 158 projets de tournage ;
  • la formation de plus de 290 techniciens locaux ;
  • les retombées économiques totales de ses activités, estimées à plus de 20 millions de dollars.
20/08/2014
Date de début du projet
19/08/2020
Date de fin du projet
6 ans
Durée du financement
Secteurs
Phnom Penh
Localisation
Outils de financement
1 500 000
EUR
Montant du financement
État cambodgien
ministère de la Culture et des Beaux-Arts
Bénéficiaires
l’AFD
Cofinanceurs