• logo linkedin
  • logo email
default image
L’AFD est partenaire du projet Sarg’Coop de lutte contre les nuisances liées aux échouages des algues sargasses. Aux côtés de l’Union européenne et du conseil régional de Guadeloupe, l’AFD met à la disposition du projet une subvention du Fonds Outre-mer qui permettra d’accompagner le déploiement d’un réseau de mesure de la qualité de l’air dans plusieurs pays de la Caraïbe.
Contexte

Dans le cadre de la lutte contre les nuisances liées aux échouages des algues sargasses dans la Caraïbe, le conseil régional de la Guadeloupe a conçu un projet régional appelé Sarg’Coop.

L’État français (à travers les ministères de l’Outre-mer, de la Transition écologique et solidaire et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) et l’AFD sont partenaires du projet et ont participé au financement de la conférence internationale sur les sargasses qui s’est tenue en octobre 2019 en Guadeloupe.

Descriptif

Le programme Sarg’Coop s’articule autour de trois objectifs principaux : l’organisation de la conférence internationale, la mise en place d’un forum caribéen des sargasses et la création et l’animation d’un centre caribéen de surveillance et d’alerte. Pour atteindre ces objectifs, le conseil régional de la Guadeloupe a mis en place quatre groupes de travail sectoriels

  1. Mise en place d’un portail et animation du réseau
  2. Télédétection pour instituer un réseau mutualisé de surveillance des algues par satellite
  3. Qualité de l’air et santé
  4. Internationalisation du programme. 

L’AFD participe au comité de pilotage du programme ainsi qu’aux groupes de travail 2, 3 et 4. Le groupe de travail 3 sur la qualité de l’air et la santé a pour ambition de mettre en place un réseau de mesure de la qualité de l'air et d’alerte commun à plusieurs pays de la Caraïbe. Le suivi des données de ce réseau se fera à partir de la Guadeloupe.

La contribution de l’AFD permet de couvrir la réalisation des études préalables à l’installation des capteurs (phase 1), ainsi que la formation et l’accompagnement des structures nationales qui seront en charge de la gestion du réseau de monitoring (phase 2). L’acquisition et l’installation du matériel lié se feront sur fonds européens.

Impacts

L’objectif est de disposer d’un système d’alerte des populations et de suivi sanitaire à l’échelle régionale centralisé en Guadeloupe qui permettra d’anticiper les nuisances liées à l’échouage des sargasses, et ainsi de mettre en place des mesures préventives adaptées. Les centres français de surveillance de la qualité de l’air (Guad’air, Madininair) sont attendus pour partager leur expérience et leur expertise avec les pays voisins de la Caraïbe.

01/01/2021
Date de début du projet
Secteurs
Multi-pays de la Caraïbe
Localisation
Outils de financement
300 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Multi-pays de la Caraïbe
Bénéficiaires