• logo linkedin
  • logo email
Station de Bakheng
Afin de satisfaire la demande en eau de la capitale cambodgienne jusqu’en 2021, l'AFD soutient la régie des eaux PPWSA dans la réhabilitation de l'usine de potabilisation de Chamcar Mon et l'extension du réseau d'eau potable de Phnom Penh. Grâce à ce projet, la production d'eau potable sera augmentée et permettra de répondre à la demande croissante des populations en veillant à approvisionner les quartiers périphériques défavorisés.
Contexte

PPWSA a mis en œuvre un programme d’investissement soutenu depuis le début des années 2000. Les objectifs de volume de production du Master Plan 2005-2020 ont été atteints dès 2016, avec une capacité totale de 560 000 m3/j. Le troisième Master Plan, couvrant la période 2016-2030, prévoit un doublement de la demande et du nombre de connexions (1 M m3/j en 2030), en parallèle de l’extension des réseaux de distribution.

Descriptif

À travers ce projet d’un montant total de 247 M US $, l’AFD va octroyer un prêt souverain de 85 M€ permettant la première phase de construction de la station de Bakheng et l’extension du réseau d’eau. D’une capacité totale de 390 000 m3/j, cette station permettra de répondre à la demande en eau de la capitale jusqu’en 2025. 


L’AFD et PPWSA cofinancent cette première phase avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), pour qui il s’agira de la première opération au Cambodge avec un prêt souverain de 100 M US $. Ces prêts seront complétés par un don de l’Union Européenne (AIF) d’un montant de 15 M US $ et qui financera l’achat de tuyaux installés dans les zones où se trouvent les populations les plus vulnérables de la capitale.

Impacts
  • Économique : le projet permettra à 511 000 personnes de se connecter au réseau. Il entraîne une réduction de la facture d’eau pour les ménages connectés et qui, sans le projet, auraient continué à acheter leur eau à des revendeurs privés à des tarifs trois fois plus élevés que le prix moyen de PPWSA. 
  • Social : le projet permet de densifier les branchements sur le réseau existant et de les étendre à des quartiers périphériques défavorisés qui ne sont pas encore couverts par le réseau de distribution.
  • Sanitaire : l’amélioration de la qualité de l’eau a un effet positif sur la santé des populations et permet une réduction des dépenses de santé de 25 %.
27/12/2016
Date de début du projet
26/12/2036
Date de fin du projet
20 ans
Durée du financement
Phnom Penh
Localisation
Outils de financement
30 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
La régie des eaux de Phnom Penh (PPWSA)
Bénéficiaires