• logo linkedin
  • logo email

Les services urbains d’eau potable constituent un objet de recherche particulièrement fécond pour penser les inégalités en ville puisque, se situant à l’interface des enjeux économiques sociaux et environnementaux, ils invitent à une réflexion sur la durabilité des territoires. Au-delà de la lecture la plus évidente des inégalités face aux services (avoir accès ou non au réseau de service public), se révèle en fait une myriade d’autres situations porteuses d’inégalités que nous cherchons à identifier et caractériser dans ce papier à partir de l’exemple des villes boliviennes: inégalités spatiales, verticales, horizontales, competing, intersecting inequalities, etc. Cette typologie permet également de questionner en dynamique les ambitions portées par les politiques des autorités et des opérateurs et leurs implications sur les évolutions de la forme urbaine. 
 

pdf : 309 Ko
auteur(s) :
Sarah Botton
Patricia Urquieta
coordinateur :
issn :
2492 - 2846
pages :
24
numéro :
164
disponible aussi en : fr en
309 Ko (pdf)
téléchargé 8 fois