• logo linkedin
  • logo email
Papier de Recherche 172 From Global to Local

Le financement pour mise en oeuvre des dix-sept Objectifs de développement durable (ODD) est un défi du développement depuis la mise en place de l'Agenda 2030 - en particulier dans les circonstances inégales imposées par le COVID-19. Cet article vise à mieux éclairer ce débat en mettant en évidence la nature des banques de développement territoriale(BDT) dans le contexte de la finance durable et leur fonctionnement au sein des réseaux du développement. À cette fin, la méthode de recherche utilisée est basée sur une étude comparative entre les pays qui se distinguent par le nombre d'institutions publiques territoriales dans leurs systèmes de développement, au Brésil et au Vietnam. Après comparer les particularités brésiliennes et vietnamiennes, nous présentons des exemples concrets de BDT travaillant à connecter les besoins locaux aux investissements de l'Agenda 2030. En guise de conclusion, l'étude permet de démontrer qu'en étant un grand spécialiste de sa propre région, avec des antécédents et des contextes particuliers, les BDT pourraient être les canaux disponibles vers des ressources internationales pour répondre aux besoins financiers des entreprises et des gouvernements locaux de maniérer l'efficiente et l'efficace des programmes et des fonds de développement. Soulignant le potentiel des BDT, cette analyse laisse des possibilités des nouvelles recherches sur les systèmes nationaux de financement du développement plus intégrés et ciblés sur l'impact local.

Ce papier de recherche est publié dans le cadre des groupes de travail de l'International Research Initiative on Public Development Banks, et à l'occasion de la 14ème conférence internationale de recherche de l’AFD sur le développement.

Réaliser le potentiel des banques publiques de développement pour atteindre les objectifs de développement durable, c’est l’ambition du programme de recherche lancé par l'Institut de la nouvelle économie structurelle de l'université de Pékin (INSE), et soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation Ford et l’International Development Finance Club (IDFC).

Consulter la synthèse pour un aperçu rapide de ce travail et des résultats de recherche

Visionner le pitch vidéo

Année de publication :
2020