• logo linkedin
  • logo email

Des nouvelles recherches s’intéressent à la manière dont les dépenses publiques et globales de santé en soins curatifs sont devenues plus égalitaires lors du déploiement de la politique de couverture sanitaire universelle (CSU) au Burkina Faso. Au fil du temps, on observe une plus grande égalité dans la répartition des prestations pour les dépenses de santé publiques et globales, ces premières étant favorables aux populations pauvres à tous les niveaux de soins et ces dernières uniquement pour les soins ambulatoires. Des différences régionales dans la répartition des prestations publiques et globales persistent, mais se réduisent considérablement avec le temps.

auteur(s) :
Martin RUDASINGWA
Edmund YEBOAH
Emmanuel BONNET
Valéry RIDDE
Paul André SOMÉ
Manuela DE ALLEGRI
coordinateur :
issn :
en cours
pages :
2
numéro :
21
disponible aussi en : fr en
téléchargé 6 fois