• logo linkedin
  • logo email

Depuis plusieurs années, la question du genre est abordée de façon transversale dans les actions et les réflexions menées par l’AFD au Nigeria. En 2019, le service Communication de l’AFD d’Abuja s’est intéressé plus particulièrement, à l’émancipation des femmes dans la capitale administrative du pays.
La réalisatrice Hélène Pont a construit son film sur un long travail de repérage et d’observation. Installée à Abuja depuis un an, elle propose d’aborder la question sous l’angle de portraits croisés. Le film a été réalisé, monté et produit à Abuja avec l’équipe de production nigériane The Storyteller Company. Le tournage s’est terminé en mars 2020, quelques jours avant le confinement de la ville en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.


« Women of big dreams » présente le portrait de trois femmes. D’un point de vue professionnel, chacune d’entre elles a réussi sa carrière dans des domaines très différents. Mais ce qui réunit Maryam, Jemima et Carolyn, c’est l’incroyable énergie qu’elles déploient pour transmettre à de jeunes Nigérianes des compétences et des savoir-faire. Elles contribuent, de la sorte à leur épanouissement et à leur émancipation. Les projets pour lesquels les personnages du film s’investissent, ne sont pas soutenus financièrement par l’AFD. Il ne s’agit donc pas, à proprement parler d’un documentaire institutionnel, au sens classique du terme. A travers « Women of big dreams », l’AFD et la réalisatrice, invitent à observer l’engagement professionnel de trois Nigérianes, qui participent à l’émancipation des femmes de leur pays.

AFD2020

collection :
Vidéo
disponible aussi en : fr en