• logo linkedin
  • logo email
Couv ExPost N°102

Avec la production de sa première note de cadrage stratégique dédiée à l’océan en 2020, l’Agence française de développement (AFD) souhaite décliner sa stratégie de transition territoriale et écologique au niveau maritime en ayant pour objectif que 70 % de ses projets « océan » aient des co-bénéfices biodiversité et climat en 2025. L’AFD ambitionne également d’associer de façon plus explicite et directe la préservation des océans à ses  opérations et stratégies climat et biodiversité dans l’objectif de clarifier son apport à l’agenda 2030 et notamment à l’ODD (Objectif de développement durable) 14 (vie aquatique).

Après un premier bilan interne de ses activités « Océan » mené entre 2008 et 2018, lors de l’élaboration de sa note de cadrage stratégique dédiée, l’AFD souhaitait approfondir son analyse quant à l’impact de ses interventions sur les milieux marins. Pour cette étude, l’AFD a choisi de se concentrer sur la mer Méditerranée qui constitue un foyer de biodiversité fortement menacé. L’indice Planète vivante y a en effet diminué de 20 % entre 1993 et 2016 avec une baisse de 52 % concernant les espèces marines.

 

pdf : 9.81 Mo
auteur(s) :
Alice LEROY,
Estelle BRIOT,
Laure MARTIN POISSON,
Thomas BINET
coordinateur :
Sylvène Laborie-Roussel
issn :
2425-7087
pages :
36
numéro :
102
disponible aussi en : fr
9.81 Mo (pdf)
téléchargé 62 fois