• logo linkedin
  • logo email
Ces dernières années, la qualité du lagon au large de Nouméa s’est dégradée. Le projet a pour but de réduire l’impact de la ville sur les eaux et d’étendre le réseau d’assainissement à 95 % de la population d’ici 2030.
Context

Le lagon néo-calédonien est le second plus grand au monde par sa taille. Très riche en biodiversité, il a été inscrit au patrimoine mondial de l’humanité en 2008. En bordure de ce lagon, la ville de Nouméa (100 000 habitants) s’est développée sur une presqu’île vallonnée comptant 24 anses et baies. La qualité des eaux littorales y a longtemps été préservée grâce à l’effet auto-épurateur des massifs de mangroves.

Cependant, l’augmentation actuelle de la pression de l’homme se traduit par une dégradation accélérée de ces sites et, par extension, de l’ensemble du lagon. Seulement 43 % des habitants de Nouméa sont en effet raccordés à l’une des six stations d’épuration en service, dont certaines sont anciennes et insuffisamment performantes.

Description

Le but du projet est la protection du lagon néo-calédonien grâce à la réduction de l’impact de l’agglomération de Nouméa sur les eaux littorales et marines proches. Il consiste à restructurer et à étendre le réseau d’assainissement communal avec un raccordement à des stations d’épuration, ainsi qu’à construire une nouvelle installation épuratoire.

La ville de Nouméa vise un taux de raccordement de 95 % de la population d’ici 2030, notamment via la construction de quatre nouvelles stations d’épuration à membranes, d’une capacité cumulée de 50 000 équivalents-habitants, ainsi que via la pose de 90 kilomètres de nouveaux collecteurs.

Impacts
  • Reconquête de la qualité des eaux du lagon, au large comme sur la frange littorale, et même atteinte d'une qualité « eau de baignade » au sens de la directive européenne de 2006.
  • Réhabilitation de 340 kilomètres de réseau et pose de 90 kilomètres supplémentaires grâce à la construction d’une station d’épuration de 200 000 équivalents-habitants.
  • Impact direct sur les 150 000 habitants de l’agglomération et sur les 250 000 habitants du territoire.
01/01/2011
Project start date
Nouméa
Location
Financing tool
15 220 523
EUR
Financing amount
Collectivité
Beneficiaries