• logo linkedin
  • logo email
default image
Un prêt de 50 millions d’euros a été signé le 25 novembre entre le gouvernement albanais et l’Agence française de développement (AFD). Il apporte un soutien budgétaire et technique pour lever les obstacles à l’autonomisation économique des femmes. Après un premier engagement en faveur du secteur de l’énergie, signé le 12 novembre, l’AFD offre au gouvernement albanais de nouveaux moyens pour accomplir des réformes ambitieuses, en phase avec les dynamiques régionales et les normes de l’Union européenne.

L’Albanie s’attaque aux inégalités de genre par d’importants programmes de réformes, dont certains accompagnés par l’AFD et la Banque mondiale .Le gouvernement a initié dès 2019 des dialogues politiques et institutionnels essentiels pour favoriser la participation des femmes et ainsi renforcer leur contribution au potentiel économique du pays. La concertation entre partenaires a ainsi fait émerger trois objectifs pour ces réformes : 

  • Promouvoir une plus grande équité dans l’accès à la propriété immobilière, à travers la reconnaissance des droits acquis par les femmes en matière de propriété immobilière et foncière.
  • Développer les politiques d’accès à l’emploi, l’application du droit du travail et les dispositifs en faveur de la garde d’enfants afin de favoriser la participation des femmes au marché du travail. 
  • Renforcer le dispositif institutionnel d’intégration du genre au niveau national et au niveau local, notamment à travers des leviers budgétaire et statistique.

L'AFD a financé ce programme d’expertises, d’analyses et de conseils via une subvention de 1,5 million d’euros et la mobilisation d’Expertise France. De nombreuses actions ont déjà été menées en matière d’accès à la propriété, de gratuité du conseil juridique et de droit du travail. Un travail poussé d’identification des freins à l’accès à l’emploi des femmes en zone rurale et/ou éloignée a par ailleurs été mené en 2020. Enfin, l’INSTAT a été soutenu pour développer des outils qui permettront d’évaluer l’impact des réformes et de faciliter la mise en place de politiques favorables à l’égalité femmes/hommes au niveau central et local. 


Le programme a été conçu en coopération avec la Banque mondiale, et le ministère des Finances et de l'Économie pour accélérer la mise en œuvre de réformes favorisant l’accès des femmes aux opportunités économiques. S’il contribuera à pourvoir des emplois salariés et à encourager l’entrepreneuriat, il diminuera aussi la part de l’économie informelle et la situation de précarité. La compétitivité et la cohésion sociale de l’Albanie s’en trouveront renforcées. Plusieurs ministères et agence ont été mobilisés en ce sens.

La collaboration entre le gouvernement albanais et l’AFD, qui s’étoffe déjà depuis 2019, se matérialise par la signature récente d’importants accords, en lien avec l’agenda d’intégration à l’UE et la réalisation des Objectifs de développement durable. L’Albanie initie une démarche pertinente sur la question de l’égalité de genre, le modèle développé innove et résonne à l’international. L’AFD espère continuer à nourrir cette dynamique et espère la porter à l’échelle régionale au sein des Balkans occidentaux.


Contact presse : afdbalkans@afd.fr