• logo linkedin
  • logo email
Kheira Benaissa
Dans le cadre de sa série « Innovation partagée », l’AFD met en lumière des programmes novateurs créés ou développés dans nos pays partenaires.

À la tête de la start-up algérienne Green AI, Kheira Benaissa innove en associant production de gaz à l'échelle individuelle et préservation de l'environnement. Grâce à la technologie qu'elle a développée, cette doctorante en gestion des déchets est la nouvelle lauréate du prix spécial Entrepreneuriat féminin Emerging Mediterranean 2022. Rencontre.

Quels sont les impacts de l’activité de Green Al sur le territoire algérien ?

Green Al répond d’abord au problème de la mauvaise gestion des déchets organiques en Algérie. Sur des millions de tonnes de déchets produits par an, seuls 4 % sont recyclés, ce qui entraîne des nuisances à la fois sur la santé et l’environnement. Parallèlement, dans la région isolée et désertique de Tamanrasset au sud de l’Algérie, où je vis depuis plus de dix ans, le gaz nécessaire aux besoins quotidiens des familles ne peut pas être acheminé. 

C’est de ce constat qu’est née mon idée : créer une technologie permettant aux familles des régions algériennes isolées de produire leur propre gaz à partir de leurs déchets organiques. Cette idée est devenue le fil conducteur de ma thèse qui a abouti à la création de Green Al. 


Lire aussi : « Innovation partagée », tous les articles



Vous êtes lauréate du prix spécial Entrepreneuriat féminin d’Emerging Mediterranean. En quoi cet accompagnement a nourri votre parcours entrepreneurial ?

Emerging Mediterranean m’a vraiment beaucoup apporté. Par cet accompagnement, j’ai pu améliorer mon « pitch » pour présenter mon entreprise aux futurs investisseurs. Trouver les bons mots, avoir un discours rodé, m’a permis d’agrandir mon réseau et d’entrer en relation avec des distributeurs à l’international.

J’ai aussi pu constater les bienfaits de cet accompagnement sur le volet commercial en orientant mon business model différemment. Le contact avec les autres start-up m’a beaucoup inspirée et fait découvrir de nouvelles technologies et méthodes dans des domaines similaires aux miens. Cela ouvre de belles possibilités de synergies régionales.

En termes de perspectives de développement de votre start-up, qu’attendez-vous du Social and Inclusive Business Camp (SIBC) organisé par le Campus AFD et qui fait partie du package d’accompagnement des lauréats Emerging Mediterranean ?

Ce suivi supplémentaire est une vraie chance. Il fera de moi une vraie entrepreneuse, capable de penser et de réfléchir comme telle et moins comme une chimiste. L’accompagnement pédagogique et financier dont je bénéficie grâce à Emerging Mediterranean et au Campus AFD va permettre à Green AI de déposer des brevets, puis de préparer notre développement au Maghreb et en Europe. 

Parallèlement, nous allons pouvoir conclure de nouveaux partenariats industriels, dirigés vers le design des kits biodigesteurs, la recherche et l'innovation. Nous allons prochainement procéder à une levée de fonds de 150 000 dollars et visons un million de dollars de chiffre d’affaires d’ici trois ans.

Kit

 

à lire aussi