Prix Bayeux Calvados-Normandie : le photojournaliste Abu Mustafa Ibraheem primé pour « 11 jours de bombardements à Gaza »

publié le 13 Octobre 2021
  • logo linkedin
  • logo email
Israel-Palestinians par Abu Mustafa Ibraheem
Partenaire du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre, l’Agence française de développement (AFD) a remis samedi 9 octobre le prix du public (photo) au photojournaliste palestinien Abu Mustafa Ibraheem pour son reportage « 11 jours de bombardements à Gaza ».

Réalisées pour le compte de l’agence de presse Reuters, les photographies d’Abu Mustafa Ibraheem témoignent au plus près des frappes aériennes israéliennes qui se sont abattues sur la cité palestinienne au printemps 2021, et de l’horreur qui s’en est suivie : un immeuble soufflé par une bombe, un corps pris dans les décombres, une foule rassemblée devant neuf dépouilles ou encore un homme enlaçant deux lionceaux…

Prix du public 2020 - 11 jours de bombardements à Gaza, Abu Mustafa Ibraheem pour Reuters | © Abu Mustafa Ibraheem / Reuters

Prix du public 2021 - 11 jours de bombardements à Gaza, Abu Mustafa Ibraheem pour Reuters | © Abu Mustafa Ibraheem / Reuters

 

« On a vraiment besoin de cet éclairage pour mettre en lumière ces conflits », a souligné Jean-Bertrand Mothes, responsable de la cellule Fragilités, crises et conflits de l’AFD, lors de la remise du prix.


Lire aussi : Prix Bayeux Calvados-Normandie : une fenêtre sur le monde


Créé pour rendre hommage au travail des correspondants de guerre, le Prix Bayeux Calvados-Normandie a tenu sa 28e édition du 4 au 10 octobre. Engagée dans la consolidation de la paix dans les zones fragiles, en crise et en conflit, l’Agence française de développement parraine cet événement pour la huitième année consécutive.