• logo linkedin
  • logo email
AVENIR 2 : éducation inclusive et réinsertion des plus vulnérables
Le projet porté par l'ONG Plan International a pour but d'autonomiser durablement les plus vulnérables, en particulier les filles et les jeunes femmes, à travers l’éducation inclusive et l’insertion socio-économique dans deux arrondissements de la capitale Yaoundé.
Descriptif

Le projet AVENIR a été conçu dans le but d’assurer l’accès à l’école des enfants les plus marginalisés, en particulier les filles, et de favoriser l’insertion socio-économique des jeunes éloignés de l’emploi via la formation professionnelle. 
 
Lors de la phase 1 du projet, 165 enfants déscolarisés, dont 78 filles, ont retrouvé l’école et 126 jeunes, dont 79 % de jeunes femmes, ont pu accéder à des formations. Le taux de réussite à l’examen de fin de primaire a par ailleurs augmenté de 20 points dans l’arrondissement de Yaoundé II. 
 
Afin de renforcer l’impact du projet, la phase 2 a pour objectif de faciliter la transition vers le collège des élèves et l’achèvement du premier cycle du secondaire. Pour une insertion durable des jeunes, le projet prévoit de renforcer leur formation et leur accompagnement au sein du monde du travail. Ces actions, complétées par un important travail de plaidoyer et sensibilisation, s’inscrivent dans un objectif fort d’amélioration de l’égalité de genre.

ONG

Plan International France « œuvre pour un monde juste qui fasse avancer les droits des enfants et l'égalité des filles », en leur donnant accès à une éducation de qualité, à un travail décent et à leur autonomisation sociale et économique, en travaillant avec les familles, les communautés et les acteurs publics et privés. Depuis 2009, Plan International pilote une méthodologie d'autonomisation économique des jeunes (en anglais : Youth Economic Empowerment, YEE) connue sous le nom « approche YEE » ici adaptée au contexte égyptien. 

Partenaires

Plan International conduit ce projet avec deux ONG locales : le Cameroon Education for All Network (CEFAN) qui dispose d’une solide connaissance du domaine de l’éducation et d’une importante expérience en plaidoyer et l’Amicale des jeunes solidaires de la briqueterie (AJSB), qui bénéficie d’un fort ancrage communautaire et qui intervient notamment auprès des jeunes sur les questions de mobilisation sociale.   

Les acteurs institutionnels des ministères de l’Éducation, de l’Emploi, de la Famille ainsi que des mairies de Yaoundé II et VII constituent par ailleurs des partenaires clés.

Résultats attendus
  • Améliorer durablement les conditions d’apprentissage de 8000 élèves du primaire et du collège, dont près de 4200 filles, avec l’ensemble de la communauté éducative
  • Renforcer les acquis d’apprentissage de ces élèves via la mise en place de cours de remédiation scolaire en particulier dans le domaine des sciences
  • Former 100 jeunes, dont 70 % de jeunes femmes, à des métiers porteurs et transformateurs des rapports de genre et les accompagner vers l’emploi pour leur autonomisation durable
Yaoundé
Localisation
360 000 Euros
Montant du financement AFD
720 000 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Juin 2020
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Statut