• logo linkedin
  • logo email
L’agroécologie pour la souveraineté alimentaire et la résilience climatique, ONG Terre & Humanisme
Le projet porté par l'ONG Terre & Humanisme vise à diffuser l’agroécologie, facteur clef d’un développement durable global permettant aux paysans ouest-africains d’améliorer leur alimentation et de vivre décemment des revenus de leurs terres préservées.
Descriptif

L'Afrique de l'Ouest, et plus précisément, la zone sahélienne, est confrontée à une forte augmentation de l'insécurité alimentaire. Face à la désertification, à l’érosion des sols, et à l’aridification du climat, l'agroécologie est un levier de résilience du Mali au Togo en passant par le Burkina Faso pour assurer la souveraineté alimentaire, la préservation des patrimoines naturels et nourriciers, la redynamisation de l'économie locale et l'autonomie des populations. 

Cette seconde phase du projet vise à renforcer les capacités des partenaires locaux et sous-régionaux et à appuyer le travail en réseau des acteurs locaux leaders de cette transition, pour favoriser le changement d’échelle de l’impact de l’agroécologie en milieu paysan. Il s’agit donc de densifier et renforcer le tissu d’acteurs et de réseaux engagés pour le déploiement de l’agroécologie à l’échelle nationale burkinabè et sous-régionale (Burkina Faso, Mali, Togo). 

ONG

Pionnière de la transmission de l’agroécologie, Terre & Humanisme accompagne un changement de société et de pratiques agricoles, vers une alternative éthique et politique au service de la souveraineté alimentaire.

Dans une posture d’appui aux initiatives locales, T&H soutient depuis plus de 20 ans des acteurs engagés pour la transition vers une agroécologie paysanne en Afrique de l’Ouest, au Maghreb et au Proche-Orient.

Partenaires
  • Partenaires et réseaux locaux au Burkina Faso : AIDMR, Béo Néeré, APAD - Sanguié, RBIA
  • Partenaires et réseaux locaux au Mali : UAVES - CAPROSET
  • Partenaires et réseaux locaux au Togo : AREJ, RéNAAT
Résultats attendus
  • Les acteurs engagés en  agroécologie se renforcent et se multiplient 
  • Les acteurs engagés en agroécologie contribuent à la recherche-action et à l’évaluation des impacts de l’agroécologie
  • Des semences adaptées à l'agroécologie paysanne sont disponibles et accessibles
  • Des filières agroécologiques se structurent et se pérennisent
  • Les réseaux nationaux se dynamisent, capitalisent, portent des actions communes et participent au déploiement du réseau ouest-africain
Burkina Faso, Mali, Togo
Localisation
500 000 Euros
Montant du financement AFD
1 155 138 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Mars 2020
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Statut