• logo linkedin
  • logo email
L’IECD et Semeurs d’avenir mettent en oeuvre le projet Maharat Li Loubnan destiné à développer les compétences professionnelles de jeunes libanais
Le projet soutenu par l'AFD vise à soutenir la formation professionnelle et l’entrepreneuriat dans un contexte de crises multiples. L'objectif : contribuer à créer des sources de revenu pour les populations vulnérables et renforcer la cohésion sociale.
Contexte

Les crises multiples qui frappent le Liban depuis la fin 2019 viennent fragiliser encore davantage un pays ayant un niveau d’inégalités parmi les plus élevé au monde. Alors que la proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté aurait atteint 55 % selon l’UNESCWA, il manque des dispositifs permettant de renforcer les perspectives d’accès à un revenu décent.

L’IECD et Semeurs d’avenir ont mis en oeuvre, depuis 2017, avec l’appui de l’AFD, le projet Maharat Li Loubnan (des compétences pour le Liban), destiné à développer les compétences professionnelles et l’insertion dans l’emploi de jeunes vulnérables libanais et réfugiés. Le projet Maharat Li Loubnan 2 s’inscrit dans la continuité de cet appui tout en s‘adaptant à la crise actuelle au Liban.

Descriptif
  • Un appui à des entrepreneurs déjà installés permettra de renforcer leur capacité à résister à la crise économique, et à mieux gérer l’incertitude ; un accompagnement de primo-créateurs permettra d’optimiser, dans un contexte de raréfaction de l’emploi salarié, les chances de succès des porteurs de projet souhaitant lancer une activité économique susceptible de leur apporter un revenu décent ;
  • Des formations courtes dans plusieurs domaines comme les métiers de soin à la personne, la maintenance et la restauration de bâtiments et autres secteurs à identifier pendant la mise en oeuvre du projet en fonction des opportunités du marché du travail. Ces formations ont vocation à répondre à des besoins économiques avérés et permettront à un public vulnérable d’acquérir les compétences nécessaires à leur insertion. Le but est également d’accompagner les bénéficiaires pour favoriser la résilience personnelle et le vivre-ensemble ;
  • La consolidation des deux filières de baccalauréat technique, développement informatique et maintenance industrielle, mises en place dans le projet Maharat Li Louban. Par ailleurs, l’accompagnement personnalisé de directeurs d’écoles techniques et la capitalisation des méthodologies déployées en matière de création et de rénovation de filières permettront d’ajouter à l’intervention une dimension de durabilité à travers un renforcement modeste mais ciblé des capacités publiques.
Impacts
  • 2000 personnes bénéficieront de formations courtes ou longues. Les formations courtes cibleront 50% de femmes et 30% de réfugiés.
  • 550 entrepreneurs, en création ou installés, bénéficieront d’un appui pluridimensionnel.
  • 6 directeurs d’écoles techniques profiteront d’un accompagnement individualisé.
  • Dans les différentes régions concernées, le projet, permettra de réduire les tensions sociales en améliorant les perspectives individuelles d’insertion professionnelle et en favorisant la coopération de publics issus de communautés différentes. Il participera également à déconstruire les stéréotypes en matière d’emploi et d’entrepreneuriat des femmes.
01/05/2021
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Liban
Localisation
Outils de financement
Programme de financement
5 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Institut européen de coopération et de développement (IECD)
Bénéficiaires