• logo linkedin
  • logo email
Poste Frontalier Communautaire au Grand Port Maritime de Guyane
Afin de réaliser des contrôles sanitaires sur le principal lieu d’importation et d’exportation du territoire et d’accroître les échanges régionaux, l’AFD finance la construction d’un Poste Frontalier Communautaire au port de Dégrad des Cannes.
Contexte

Principale porte d'entrée pour les marchandises et carburants, le port de Dégrad des Cannes est situé sur la commune de Rémire- Montjoly. 95% des produits importés en Guyane pour la consommation locale y transitent.

La desserte maritime est assurée par deux lignes régulières : la ligne océanique (Europe/Guyane/Nord du Brésil) et la ligne "Guyanas" qui permet des liaisons avec les Antilles françaises et Port of Spain (Trinidad-et-Tobago). Les produits en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sont contrôlés lors de leur première entrée sur le sol communautaire (dans les ports, les aéroports…).

En Guyane, il n’existe pas d’installation de contrôle sanitaire agréée par l’UE. Pour les denrées animales, il existe un poste dérogatoire à Saint Georges, à la frontière avec le Brésil mais les flux de marchandises y transitant sont très limités. Cette situation oblige à réaliser le contrôle des produits en provenance des pays tiers à Algésiras (Espagne) ou au Havre.

Pour les végétaux, les contrôles sont réalisés chez les destinataires (grandes surfaces) et non au port. Cette situation engendre des retards dans la mise en rayon et des pertes importantes pour les importateurs.

Descriptif

Le Poste Frontalier Communautaire sera destiné à :

  • l’inspection des produits importés de pays tiers (Hors UE) pour :
    • les activités PIF (Poste d’Inspection Frontalier) : produits d’origine ani-male destinés à l’homme.
    • les activités PED (Point d’Entrée Dé-signé) : produits d’origine non ani-male destinés aux animaux.
  • l’inspection des produits importés de tous pays pour les activités PEC (Point d’En-trée Communautaire) : produits végétaux.

Le bâtiment sera construit aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale) et à énergie positive puisqu’un champ solaire sur la toiture alimentera la quasi-totalité des besoins énergétiques du bâtiment.

Impacts
  • Réaliser les contrôles sur le principal lieu d’importation et d’exportation du territoire;
  • Développer les échanges régionaux et réduire la dépendance vis-à-vis des importations hexagonales;
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre: il permet d’éviter un aller-retour vers l’Europe pour le contrôle des produits en provenance des pays voisins (Suriname, Brésil).
08/06/2020
Date de début du projet
Guyane
Localisation
Outils de financement
2 700 000
EUR
Montant du financement
Grand Port Mari-time de Guyane (GPMG)
Bénéficiaires